http://www.kristos.online.fr

    Les deux piliers

    Partagez
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mar 26 Avr 2016 - 6:08

    Rappel sur le Fruit fondamental du Seigneur, Le Signe des Miséricordes [144] pour toutes les brebis égarées du cosmos.

    Le Tétragramme divin génère dans son intégralité les Desseins de la divinité.

    YOD-HE-VAV-HE = 115

    Il faut soumettre ce nombre à ses diviseurs y compris (N) :

    1+5+23+115 = 144 [c’est le Fruit Abondant du Dieu biblique, le diviseur (N) annonce le nouveau monde, un nouveau ciel et une nouvelle Terre]

    Le Nom du Père et du Fils.

    KELELOHIM = 90

    Il faut soumettre ce nombre à ses diviseurs sauf (N)

    1+2+3+5+6+9+10+15+18+30+45 = 144 [c’est le Fruit abondant du Seigneur, l’exclusion du (N) signifie que les Desseins divins atteindront la perfection ultime]

    Le Nom du Très-Haut.

    QALHELOHIM = 100 = DIEU LE PERE

    Il faut soumettre ce nombre au système octal [0.1.2.3.4.5.6.7] :



    Il faut lire ce nombre de droite à gauche, la Base octale signifie que Père  pourra contempler le chef d’œuvre de sa création, le travail accompli.

    Nous devons soumettre le véritable travail des élus au système septénaire ou Base sept [0.1.2.3.4.5.6] :

    CHASTETÉ = 81 [chasteté spirituelle [pas de commerces avec les démons, sorcellerie etc.] et physique [le corps humain est le palais alchimique de l’ego-dieu, l’abus des jouissances physiques compromet le Signe des Miséricordes]



    Les diviseurs du nombre 81 y compris [N] confirment le témoignage suivant au sujet de l’Assemblée du Christ : [1+3+9+27+81 =121]

    La Base 9 constitue l’Assemblée du Christ, les vierges [0.1.2.3.4.5.6.7.8].

    LES VIERGES = 121 [Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges; ils suivent l'agneau partout où il va.]



    Nous pouvons encore soumettre les 4 lettres divines du Tétragramme au système sénaire :

    Y.H.W.H = 64

    Le système sénaire [0.1.2.3.4.5]:



    Le Signe des Miséricordes est la véritable Lumière du Tétragramme.

    Les nombres affichent encore une fois le Signe des Miséricordes :

    AGNEAU = 49

    Cette fois-ci, il faut utiliser le système quinaire [0.1.2.3.4]



    Le sacrifice de l’Agneau de Dieu [l’Homme Primordial et Céleste] est le véritable Signe des Miséricordes.

    Les diviseurs sont les véritables artistes de la kabbale française, ce sont les témoins flamboyants du Signe des Miséricordes c’est-à-dire le nombre 144.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mar 26 Avr 2016 - 8:57

    Moïse révéla  22 sources d’énergies à travers l’Alphabet Sacré de l’Aleph au Tav.  A partir de cet Alphabet, Moïse enseigna qu’il exista une Force Unique, un Être de Lumière qui créa l’Univers et il lui donna un nombre au travers d’un tétragramme [Y.H.W.H = 26]. Le nombre 26 tire sa source des 12 signes du zodiaque et des 10 Séphiras de l’Arbre Cabalistique, ces 22 états d’énergies (10+12) permettent de comprendre comment le Seigneur veut se faire connaitre à son peuple, ce peuple dont le père est Abraham.
    Nous allons pouvoir constater si les nombres approuvent la révélation de Moïse avec les systèmes de numérations suivantes.

    Voici pour info l’Arbre cabalistique des mystiques hébreux :



    Voici en deuxième info l’Alphabet sacré des Hébreux :




    Nous pouvons constater que la Séphira Hod est la 8éme sphère de l’Arbre Cabalistique et signifie Vérité.

    Il faut soumettre le nombre 22 au système octal [8] pour voir quel est le nombre générateur de cette révélation :



    Le nombre générateur de cette révélation alphabétique est de toute évidence le 26, valeur du Tétragramme divin, le nombre de l’Éternel illimité. La Base octale apporte le sceau de la Vérité, la Source de Moïse est absolument véritable et divine.

    Nous verrons dans un prochain post, comment le flux dynamique du cosmos est généré par l’Arbre cabalistique.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mar 26 Avr 2016 - 13:22

    Pour faire simple, l’Arbre cabalistique est formé de trois colonnes, dont 3 Séphiras sont en tête : KETHER [1], HOCHMAH [2] et BINAH [3].
    KETHER est la Source de toutes les Séphiras, cette sphère s’unit dans un processus commun avec HOCHMAH et BINAH  pour donner une Force à l’ensemble de cet Arbre avec un courant dynamique.
    L’Arbre de Vie est actif dans le cercle zodiacal à travers les douze signes avec le courant dynamique que produisent les 3 premières Séphiras.
    1+2+3 = 6, c’est le nombre parfait de l’Arbre de Vie. C’est la sphère TIPHERETH qui a la tâche de mettre en harmonie tous les éléments essentiels pour former un ensemble heureux, réussi et agréable à regarder. C’est le nombre parfait qui fournit le courant dynamique, ce nombre a le devoir d’équilibrer ces ensembles de Forces.

    Le dialogue alphanumérique [table base de 1] doit identifier les 3 Forces qui s’unissent pour harmoniser le courant dynamique dans le cosmos.

    KETHER-HOCHMAH-BINAH = 157

    Il faut soumettre le nombre 157 à un système de numération à base de douze [les portes dynamiques du zodiaque] pour décrypter cette Force agissante :



    Le système à Base de 12 identifie le nombre 111, c’est une Tri-Unité qui agit en commun pour dynamiser le cosmos.
    Cette Tri-Unité est à la Fois Père, Fils et Esprit de l’Arbre de Vie.

    Le nombre parfait multiplie le champ de Force des 3 premières Séphiras [1+2+3] :


    6 x 157 = 942

    Il faut soumettre le nombre 942 au système de numération à base de douze pour connaitre le nombre qui dynamise l’Arbre de Vie dans le cercle zodiacal.



    Le courant dynamique du cosmos s’identifie par le nombre 666 , c’est le flux émis par les Trois Têtes de l’Arbre de Vie.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mer 27 Avr 2016 - 7:26

    Les lecteurs peuvent constater que les divers systèmes numériques transmettent le Savoir divin, à travers la kabbale française la synthèse des nombres apparait comme le Grand Avocat des amoureux de Dieu susceptible de convaincre les esprits les plus sceptiques.  
    Dans la Bible de Jérusalem, le Seigneur Dieu est traduit YAHVE ou parfois JEHOVA, pour certains c’est une traduction aberrante du Tétragramme divin.
    Nous allons pouvoir constater que la kabbale française et les systèmes numériques défendent cette traduction  pour donner une relation causale avec les quatre lettres de Dieu.

    Le dialogue alphanumérique nous donne un nombre :

    YAHVE = 61 = JEHOVA

    Il faut réduire ce nombre pour trouver le lien de la relation causale : 6+1 = 7 [le système à Base 7 est le fameux lien de la relation causale]

    Il faut soumettre le nombre 61 à la base 7 :



    Le nombre 115 est le résultat du lien causal :

    YOD-HE-VAV-HE = 115 [la kabbale française justifie cette traduction, elle n’est pas du tout aberrante]

    Le dialogue alphanumérique continue son cheminement pour ouvrir la Porte du Savoir :

    SOIXANTE ET UN = 167

    Le nombre 167 est un nombre premier, il n’a que 2 diviseurs lui-même et le 1, il faut additionner le tout pour connaitre le Nom du Dieu Biblique.

    167+1 = 168 = JESUS LE CHRIST

    Le dialogue alphanumérique ne se contente pas de ce résultat probant, il a besoin de franchir cette fameuse porte du Savoir pour identifier l’Intelligence des Nombres.

    LA PORTE DU SAVOIR = 196

    Il faut réduire ce nombre pour trouver le lien de la relation causale : 1+9+6 = 16 = 1+6 = 7 [le système à Base 7 est le fameux lien de la relation causale]

    Il faut soumettre le nombre 196 à la base 7 :



    Le nombre 400 est le résultat du lien causal, c’est la valeur de la 22éme lettre hébraïque TAV.



    Le Tav est le point Oméga des 22 lettres hébraïques, c’est la perfection des perfections. Cette lettre ouvre la Porte du Fruit Abondant du Seigneur.

    Il faut soumettre cette Lettre au dialogue alphanumérique :

    TAV = 43

    Il faut réduire ce nombre pour trouver le lien de la relation causale : 4+3 =7  [le système à Base 7 est le fameux lien de la relation causale]

    La numération romaine certifie ce lien causal :



    CD = 7

    Il faut soumettre le nombre 43 à la base 7 :



    Le nombre 61 est le résultat du lien causal, YAHVE ou JEHOVA est la perfection des perfections, l’Eternel ouvrira la porte du Fruit Abondant dans son royaume.

    Il faut soumettre le nombre 196, la fameuse Porte du Savoir à la Base 12  le cercle des bienheureux pour aboutir au Fruit Abondant du Seigneur.



    Le nombre 144 représente l’étape finale des Desseins divins de YAHVE, c’est le Signe des Elus.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mar 3 Mai 2016 - 7:04

    Les divers systèmes mathématiques symbolisent le savoir et la connaissance. C’est ainsi que le cabaliste tente de peser les mots pour découvrir le secret du nombre dynamique de la kabbale, c’est-à-dire prendre connaissance du véritable code de la création.

    Voici les 2 mots qui évaluent ce fameux nombre secret :

    CODE = 27
    CABALISTE = 72

    Il est facile de constater que les 2 mots pesés par la kabbale française sont composés de deux  nombres différents (27 et 72), mais ces deux nombres sont animés par deux chiffres identiques le 2 et le 7.

    Ces deux valeurs sont des nombres premiers d’une liste interminable.

    Cela signifie que le premier des nombres premiers c’est-à-dire le 2 est le fameux dénominateur de ce système mathématique.  Le 7 est ainsi le véritable numérateur de ce code du cabaliste.

    7/2 - [cette fraction ou cette division est le véritable code du cabaliste]

    Voici le code du cabaliste :



    Le nombre 111 est le véritable code du cabaliste que nous nommons la magie des trois .

    Voici le Stratège des Nombres qui mène son Œuvre à la véritable plénitude :

    LE FILS DE DIEU = 111
    PERFECTION = 111


    La création dure 6 jours, le nombre 6 est le multiplicateur du code cabaliste.

    Voici le nombre dynamique de la création :

    6 x 111 = 666

    Le septième jour est la contemplation de l’œuvre divine.

    Voici le nombre de la contemplation :

    7 x 111 = 777

    Le code du cabaliste que nous nommons la magie des trois est le fameux nombre du savoir et de la connaissance.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mer 4 Mai 2016 - 7:43

    Pour le chercheur de vérité, la kabbale française pourrait être appelée les mathématiques de la connaissance ; elle peut résoudre des équations mystiques en nous ouvrant certaines portes de l’inconnu.
    La particularité de la kabbale française est la netteté des nombres, grâce à certains systèmes mathématiques, les mots et leurs combinaisons numériques peuvent nous font découvrir le véritable Dieu biblique.
    Tous les nombres dérivent de l’Un et ne sont que ses divisions, ses additions et ses multiplications dans l’infini. Ils peuvent donc être réduits à cette unité primordiale qui les contient dans un entier naturel que le mathématicien nomme « le nombre premier » qui admet uniquement deux diviseurs qui sont lui-même et le un. Cela signifie que l’Unité est l’essence de tous les nombres.

    Les nombres premiers permettent de comprendre le Saint Tétragramme dans sa fonction cosmique.

    Voici la liste des 10 premiers  « nombres premiers »:



    Voici le décodage du Tétragramme :



    Le total des nombres premiers nous donne exactement la valeur numérique du Saint Tétragramme :

    29+11+13+11 = 64

    Le dialogue alphanumérique de la kabbale française est exemplaire :

    Y.H.W.H = 64 [il y a une véritable symétrie numérique entre la kabbale hébraïque et la kabbale française]

    Il faut se reporter aux deux piliers de la kabbale pour comprendre le rôle du Saint Tétragramme dans sa dimension cosmique.



    L’Essence même de MEHIEL est la VIVIFICATION, c’est le Dieu qui donne et qui fait jaillir la Vie dans un univers chaotique.
    C’est le Stratège qui œuvre pour créer l’antidote contre tous les aspects maléfiques de cet univers chaotique, c’est l’ALCHIMISTE COSMIQUE.



    La kabbale précise également que :

    - La Lettre YOD est le Père de toutes choses [29].
    - La Lettre HE est la Mère de toutes choses [11]
    - Le VAV est le Fils qui vivifie toutes choses [13]
    - La Lettre HE répétée [11] signifie que la Sainte Famille renouvelle perpétuellement toutes choses vers une  dimension plus subtile.

    Pour connaitre le Nom du Fils qui vivifie toutes choses, il faut utiliser son nombre premier en tant que Base pour décoder la valeur des deux piliers [255]



    Le dialogue alphanumérique nous donne exactement le Nom du Saint Tétragramme, le Dieu qui vivifie toutes choses, l’ALCHIMISTE COSMIQUE:

    JESUS LE CHRIST = 168 [c’est le résultat de la Base 13 du saint Tétragramme]

    Le dialogue alphanumérique précise également que MEHIEL est bien relié au nombre du Saint Tétragramme :

    MEHIEL = 52

    MEHIEL est le huitième et dernier du Chœur des Archanges. Donc il faut décoder avec la base octale pour vérifier son lien avec le nombre du Saint Tétragramme ;



    L’équation mystique de la kabbale française nous ouvre la porte de la connaissance de tous les mots qui animent le concepteur des Desseins divins.

    Les équations mystiques nous prouvent que Jésus a parlé vrai  « Jean 10.30 – Moi et le Père nous sommes un » cela signifie qu’ils ont un attribut unique pour vivifier toutes choses.
    Il suffit d’éprouver mathématiquement le nombre 29 (YOD) à la Base 13 (VAV) pour connaitre l’Attribut commun du Père et du Fils.



    Le dialogue alphanumérique atteste les Paroles vraies de Jésus de Nazareth :

    KL = 23 [c’est le résultat mystique des nombres premiers]

    Pour connaitre le nombre commun de la Sainte famille, il suffit d’additionner les valeurs de la kabbale hébraïque et de la kabbale française :

    26+64 = 90

    KELELOHIM = 90 [c’est le Nom commun de la Sainte Famille]
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Ven 6 Mai 2016 - 20:49

    Actes 17.23 « Car en passant et en contemplant vos dévotions, j’ai trouvé même un autel sur lequel était écrit : AU DIEU INCONNU ; celui donc que vous honorez sans le connaître, c’est celui que je vous annonce. »
    Exode 6.3 « Je suis apparu à Abraham, à Isaac, et à Jacob, comme le [Dieu] Fort, Tout-Puissant, mais je n’ai point été connu d’eux par mon nom d’Eternel. »
    Saint Paul en déclarant « AU DIEU INCONNU » annonce en tant que messager du Christ  que le temps de l’ignorance arrivera à son terme lorsque le Nom du Vrai Dieu sera vraiment connu. La kabbale française annonce la fin de l’ignorance.

    Le dialogue alphanumérique est d’une précision exemplaire :

    AU DIEU INCONNU = 151 [cette déclaration est révélée par la kabbale française]
    JESUS-CHRIST = 151 [par la Volonté du Christ, le temps de la connaissance est désormais possible avec la gématrie française]

    Mais l’Homme Céleste affirme dans l’Exode « Je suis apparu à Abraham, à Isaac, et à Jacob, comme le [Dieu] Fort, Tout-Puissant, mais je n’ai point été connu d’eux par mon nom d’Eternel. »

    Donc le Nom Biblique de l’Eternel est forcément INCONNU, le dialogue doit nous éclairer sur le sujet :

    SON NOM = 90
    NOM DE DIEU = 90
    INCONNU = 90

    Le langage alphanumérique selon les mots en français est d’une très grande clarté.

    Le temps de l’ignorance est terminé :

    RECONNU = 90 [c’est par le nombre quatre-vingt-dix que le cabaliste reconnait l’authenticité du Nom de Dieu]
    DÉVOILER = 90 [c’est le temps de la révélation]
    RÉSOLU = 90 [la logique mathématique est une aide précieuse pour le cabaliste]

    Jean 14.15 « Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père ».

    Le préfixe IN du mot connu, de la déclaration de Paul donne un sens négatif « vous êtes ignorants, vous manquez de connaissances »
    Comme le préfixe RE du mot connu indique une transmission éclairée de cette déficience.

    Le dialogue alphanumérique nous trace la véritable piste de compréhension du Nom de Dieu :

    IN = 23 [préfixe négatif]
    RE = 23 [préfixe qui résout la déficience]
    AMI = 23 [l’Eternel a donné sa vie sur la croix pour être Notre Ami pour toujours. Ses souffrances ont contribué à établir de nouvelles relations d’amitiés avec son peuple « l’humanité »]

    Le nombre 23 résout cette déficience et révèle l’Attribut clé du Nom sanctifié de Dieu.

    KL = 23 [c’est l’Attribut clé de Dieu]

    Le codage alphanumérique révèle notre Ami qui réside dans les cieux :

    AMI DE L’HUMANITÉ = 135
    NEUF ET ZÉRO = 135 [le code octal du Nom Inconnu va être révélé]

    La Base Octale est la sphère mathématique de la révélation :



    La Base Octale révèle le nombre lumineux de Dieu [207] et en même temps l’Attribut clé [KL] du Nom sanctifié de l’Eternel.

    KL = 207
    [élevé à la puissance 9 l’Attribut Clé brille pour tous les êtres qui veulent être amis avec l’Unique Ami du cosmos]

    La Base octale révèle ce décodage :

    NOMBRE FONDATEUR DÉCODÉ = 207

    Il faut prêter une attention particulière au 2 sous nombres de la Base octale, qui révèlent un triple Dieu infini :

    55 x 16 + 8 = 888



    Il faut soumettre en même temps le nombre 90 à la Base octale pour certifier le Nombre fondateur du Nom Sanctifié :



    La Base octale certifie le nombre 132.

    KL = 11x12 (KxL) = 132 [c’est le Nombre fondateur du Nom Sanctifié, une Trinité Père (1), Fils (2) et Esprit (3)]
    NOM INCONNU = 132 [la déficience des anciens croyants]
    NOM RECONNU = 132 [la kabbale française règle définitivement cette déficience]

    Le Nombre 90 représente le Nom Sanctifié de Dieu, ce Nombre a une propriété unique, il possède 12 diviseurs y compris (N), voici la liste :

    1+2+3+5+6+9+10+15+18+30+45+90 = 234

    Le nombre 234 signifie que Dieu est l’Alpha (A) et l’Oméga (Z) et Maitre Tout Puissant du cercle zodiacal (12).
    En même temps c’est un nombre élevé à la puissance 9 (2+3+4) et indique le code de la kabbale du Tétragramme hébraïque 234/9 = 26

    DIEU TOUT PUISSANT = 234 [le dialogue cabalistique certifie le nombre des 12 diviseurs et le Tétragramme hébraïque]

    Pour orthographier le véritable Nom Sanctifié, il faut dialoguer avec les chiffres du nombre 132 :

    UN-TROIS-DEUX = 170

    Il faut soumettre ce nombre à la Base Octale source de vérité :



    C’est un nombre élevé à la puissance 9 [2+5+2], il révèle les 3 premières lettres du Nom sanctifié 252/9 = 28 [c’est le Nombre parfait des mathématiques]

    Voici l’Attribut Saint de Dieu animé d’une nouvelle lettre :

    KEL = 28 [la lettre E représente le lien infini des trois personnes divines, c’est la  Lettre de la Sainte Famille, une Famille parfaite]
    TERNAIRE = 90 [Un Dieu en Trois personnes]

    Pour résoudre la suite du Nom sanctifié, il faut mesurer l’Attribut Saint de Dieu avec les valeurs de la Table hébraïque, ainsi nous connaitrons le Nom du Dieu biblique « Exode 6.3 »



    KL = 50 [il faut soumettre ce nombre à la Base octale source de vérité]



    Le nombre 62 révèle le Nom du Dieu biblique et doit être décodé à partir de la Table base de 1

    ELOHIM = 62 [le Nom du Dieu biblique]
    KL DIEU = 62 [l’Attribut Saint révélé en français du Dieu biblique]
    VRAI = 50 [la source hébraïque et française.  Une association utile pour la connaissance du Nom de Dieu]

    62+50 = 112

    KL VRAI DIEU = 112
    CENT DOUZIEME NOMBRE = 207 [c’est le Nombre clé et lumineux de Dieu]

    Voici le Nom final de la Sainte Famille du Monde céleste et terrestre qui n’a pas été dévoilé à  Abraham, à Isaac, et à Jacob:

    LE VRAI AMI = 90 = INCONNU = RECONNU
    KELELOHIM = 90 =  NOM DE DIEU = SON NOM



    ATTENTION, il est interdit de vulgariser le NOM de DIEU – Exode 20.7 « Tu ne prendras point le Nom de l’Eternel ton Dieu en vain ; car l’Eternel ne tiendra point pour innocent, celui qui aura pris son Nom en vain. »

    Ce chapitre 20 et verset  7 de l’Exode révèle encore une fois le véritable Nom de Dieu à partir du dialogue alphanumérique :

    VINGT-SEPT = 132 [11x12 ou K x L]

    La numération romaine apporte aussi  une réponse à la source biblique Exode 20.7



    XC = 27 [Exode 20.7]
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Dim 8 Mai 2016 - 16:54

    Corinthiens 9.6 « Néanmoins, pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous vivons, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui tout existe et par qui nous vivons. »
    Deutéronome 6.4 « Ecoute, Israël! L'Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel. »
    Timothée 2.5 « En effet, il y a un seul Dieu et il y a aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes: un homme, Jésus-Christ »
    Jean 10.30 « Moi et le Père nous sommes UN »
    Matthieu 16.16 « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »
    Deutéronome 10.14 « Voici, c'est à l'Eternel, ton Dieu, qu'appartiennent le ciel et les cieux des cieux, la terre et tout ce qu'elle contient »
    Apocalypse 19.6 « Et j'entendis comme la voix d'une foule immense. Elle ressemblait au bruit de grosses eaux, au grondement de forts coups de tonnerre, et elle disait: «Alléluia! Car le Seigneur, notre Dieu tout-puissant, a établi son règne »


    Dans une certaine mesure, tout le long de l’histoire du peuple hébreu, le Dieu biblique a communiqué ses attributs et dans le sens le plus courant de la terminologie les six qualités de Dieu sont la propre révélation de son Nom.
    Il est important de comprendre la relation de Dieu avec la création à travers les attributs de l’Etoile de David.

    Il y a exactement 3 attributs supérieurs qui caractérisent l’aspect de Dieu qui veut se manifester pour sauver le monde.

    Ces 3 attributs sont ON, EL et IAH.



    Le dialogue alphanumérique doit absolument nous faire connaitre cet aspect de l’Eternel qui veut sauver le monde.

    ON-EL-IAH = 64 = Y.H.W.H [Deutéronome 6.4 « Ecoute, Israël! L'Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel. »]

    Il faut soumettre à la Base octale les 3 attributs séparément pour connaitre la vérité sur cet aspect :

    ON = 29



    Le nombre 35 est la première révélation.

    UN = 35 [Corinthiens 9.6 « Néanmoins, pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous vivons, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui tout existe et par qui nous vivons. »- Jean 10.30 « Moi et le Père nous sommes UN »]

    En effet ON est le premier attribut de l’Eternel, souligne à la fois l’unité et l’unicité de Dieu. Le fait qu’il est numériquement UN et qu’en tant que tel il est unique. Un seul être divin par nature, tout ce qui existe est de lui, par lui, et pour lui.

    EL = 17



    Le nombre 21 est la deuxième révélation.

    BEN = 21 [Ben en hébreu signifie Fils, l’Attribut EL c’est la qualité du Fils qui veut se manifester pour sauver le monde - Matthieu 16.16 « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »]

    Nous pouvons comprendre que EL est l’attribut filial de ON.

    IAH = 18




    Le nombre 22 est la troisième révélation.

    CHEF = 22 [Deutéronome 10.14 « Voici, c'est à l'Eternel, ton Dieu, qu'appartiennent le ciel et les cieux des cieux, la terre et tout ce qu'elle contient » - Apocalypse 19.6 « Et j'entendis comme la voix d'une foule immense. Elle ressemblait au bruit de grosses eaux, au grondement de forts coups de tonnerre, et elle disait: «Alléluia! Car le Seigneur, notre Dieu tout-puissant, a établi son règne »]

    MI = 22 [Le Zohar nous enseigne que MI est l’échelon supérieur du Mystère et signifie QUI. C’est une préposition relative qui désigne le Fils (Ben) qui veut se manifester au monde.]

    C’est par l’Attribut IAH que Dieu a tout pouvoir dans le ciel et sur la terre. Il est revêtu de l’autorité absolue sur l’ensemble de sa création. Par sa souveraineté, Dieu également maintient toutes choses, et tout lui est subordonné.

    En additionnant les 3 résultats de la base octale, nous allons comprendre comment Dieu règne sur sa Création.

    35+21+22 = 78

    GEMATRIE = 78 [Sagesse 11.20 – « Tu as tout réglé avec nombre, poids et mesure » c’est l’Art du Grand Architecte de l’Univers]

    Les 3 attributs supérieurs indiquent, l’Unité qui se manifeste avec un poids d’amour, un ordre et une mesure de sagesse pour sauver le monde.

    Il faut soumettre le nombre 78 à la Base octale source de vérité :

    LA COLOMBE = 78 = L’ETOILE  [c’est le Saint-Esprit Paraclet qui nous donne la véritable mesure de l’Etoile de David]



    La gématrie du Saint-Esprit Paraclet nous donne exactement la véritable mesure de l’Etoile de David :

    ON+EL+IAH+KL+AM+AN = 116 = 29+17+18+23+14+15

    NOTRE PERE = 116 [à travers les six attributs, nous reconnaissons tous que nous sommes enfants de Dieu. C’est par la manifestation du Fils (Ben) que nous pouvons appeler Dieu « Notre Père »]
    QUALITATIF = 116 [la description des six attributs de Dieu]
    POUVOIR = 116 [Deutéronome 10.14 « Voici, c'est à l'Eternel, ton Dieu, qu'appartiennent le ciel et les cieux des cieux, la terre et tout ce qu'elle contient »]
    SUPRÊMES = 116 [les Attributs qui règnent sur Tout]

    Nous verrons dans le prochain post la description de 3 autres attributs suprêmes, KL, AM et AN.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Lun 9 Mai 2016 - 15:01

    KL-AM-AN = 52 = 5+2 = 7

    Le nombre 7 nous invite à comprendre que Dieu est le Maitre (KL) du Temps (AN) et des circonstances (AM). En effet cette Tri-unité est un triangle d’action et d’énergie dans notre univers.



    La base octale source de vérité nous indique que les six attributs sont indissociables :



    ON-EL-IAH = 64 + 52 = 116 [ils sont indissociables et forment un Tout]

    Cette Tri-unité détient un secret énergétique, la base octale doit nous aider à décrypter :

    - KL = 23
    - AM = 14
    - AN = 15

    Voici les bases octales de cette Tri-unité :



    Voici le décodage de la kabbale française :

    LE = 17 [AN est l’Attribut qui détermine le temps de l’action divine et qui déclenche le mouvement énergétique du cosmos.  C’est le principe déterminant de cette Tri-unité]
    CODE = 27 [ce nombre nous invite à comprendre que l’Attribut KL a mis un système numérique qui régit les Lois de l’Univers et qui assure le fonctionnement des Desseins divins, c’est le cerveau de ce système énergétique]
    CAL = 16 [c’est un symbole mathématique, une unité de mesure d’énergie et indique au cabaliste que l’Attribut AM oscille dans le flux énergétique du cosmos pour transmuter ou polir les atomes corrompus des anciennes créations]

    En synthèse :

    CAL : LE CODE [nous devons lire exactement CA-EL  « CAEL est le code numérique et énergétique du cosmos, l’Attribut KL règle tout avec poids, mesure et nombre  »

    27 + 16 + 17 = 60 = SEPT [ce nombre traduit une période, une horloge, un travail que l’humanité doit faire en commun avec son Créateur, une œuvre de transmutation, afin que notre corps physique devienne un corps de gloire semblable à cette Tri-unité].

    Pour connaitre l’unité de mesure, il faut soumettre le nombre 60 à la base octale :



    Le nombre 74 est l’unité de mesure du flux énergétique du cosmos.

    Le rapport entre les deux triangles de l’Etoile donne le nombre final de l’œuvre divine :

    64 – 52 = 12 x 74 = 888 [c’est le nombre de la réintégration de toutes les brebis perdues du cosmos, la semence corrompue transformée en lumière]

    L’unité de mesure identifie l’adversaire du projet divin :

    7 + 4 = 11 [c’est le nombre qui génère la dualité, l’Esprit Contrefait de la Gnose qui s’oppose au véritable Dieu de l’humanité]

    Il faut soumettre le nombre de l’horloge cosmique (60) à la base 11 :



    SATAN = 55 [c’est l’Adversaire du projet Christique, c’est le Stratège de la violence et de la cruauté]

    Si nous décomposons ce système de base 11, nous allons découvrir l’Être diabolique qui manipule le flux énergétique :

    Le dividende = 60
    Le diviseur = 11
    Le reste = 5
    Le quotient = 5

    60+11+5+5 = 81 [8+1 = 9 c’est le multiple du flux énergétique]

    Il faut soumettre le nombre 81 à la Base 11 :



    LUCIFER = 74 x 9 = 666 [c’est l’Entité qui gaspille la semence divine en abaissant son taux vibratoire, il suffit pour l’Entité d’inverser le sens opérationnel du courant alchimique pour créer une servitude de jouissance Terrestre. Le nombre 666 est en effet le flux énergétique du véritable Dieu qui  doit polir tout ce qui est corrompu dans notre univers]

    Cet écrivain ALDOUS HUXLEY résume exactement le rôle de Lucifer en tant que manipulateur des énergies cosmiques :



    Les nombres des deux Entités diaboliques génèrent l’intendant diabolique qui mélange les jouissances et les souffrances terrestres.

    Le dialogue alphanumérique nous éclaire sur le sujet :

    CINQUANTE CINQ – SOIXANTE QUATORZE = 377

    Il faut réduire ce nombre : 3+7+7 = 17

    Il faut soumettre ce nombre à la Base 11 :



    La numération romaine identifie Baal comme l’Entité cruelle [le Satan du peuple hébreu]




    XVI = 55 [c’est le Dieu cruel des Juifs]

    Mathématiquement par la soustraction nous pouvons définir cette Tri-unité infernale comme ceci :

    74 – 55 – 16 = 3 [Lucifer, Satan et Baal]

    Voici le symbole des deux Tri-unité :



    La Tête blanche représente la Tri-Unité Sainte de Notre Univers, le Dieu, Bon, Patient, Miséricordieux, le Sauveur qui transmute les atomes corrompus de l’Esprit Contrefait que l’on nomme le Diable.
    La  Tête noire représente la Tri-Unité infernale  de Notre Univers, le Dieu prompt à la colère, le Diable,  Cruel, Dictateur, Séducteur, Imitateur, Trompeur, le fameux Dériveur et Inverseur des énergies de la création, c’est l’Adversaire du Saint-Esprit cosmique.

    Le Diable dissimule son être véritable en inversant le nom de Dieu LK, il utilise à sa guise l’Attribut de Dieu pour Trôner dans l’Univers, c’est un Imitateur hors pair.
    Il  distribue les Fruits abondants de Dieu   [Am et An] en tant que dériveur de l’humanité et le transforme en MANA c’est-à-dire en Fruits amers, échecs, souffrances, pouvoirs et jouissances illicites du point de vue spirituel.    

    Le système Base de 11 certifie que la Tri-Unité infernale imite la Sainte Trinité dans Notre Univers d’une façon exceptionnelle, difficile pour les voyants de faire la différence entre le Vrai Dieu et le Faux Dieu.

    Nous devons soumettre les nombres des 3 stratèges infernaux à la base 11 (la dualité, calcul de l’opposition et de l’imitation) :



    68 + 50 + 15 = 133

    Il faut peser cette synthèse numérique à la Base 11 pour avoir  une réponse définitive :




    Le nombre 111 indique un Triple Pouvoir d’imitation du Diable. C’est une Entité avec trois Têtes et ils ont la possibilité de se faire passer pour le Vrai Dieu en tant que Père, Fils et Saint-Esprit.

    CONTREFAIT = 111 [l’Entité infernale parait semblable au Vrai Dieu, mais ce n’est que de l’Imitation]
    ILLUSION = 111 [le Diable séducteur et trompeur]

    Le Diable Imite qui ?

    LE VERITABLE = 111
    LE FILS DE DIEU = 111
    LE VRAI PERE = 111


    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mar 10 Mai 2016 - 14:38

    Est-ce que les dialogues alphanumériques avec les systèmes mathématiques peuvent sensibiliser les croyants comme les athées ?
    Il y a certainement une possibilité en s’abreuvant d’un certain texte de l’Apôtre saint Jean dans son Apocalypse au chapitre 13 et verset 18 « C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six. »
    Si ce nombre sur le net est très en vogue en cette période, c’est qu’il constitue un précieux outil de démonstration cabalistique. Saint Jean veut en effet une approche intellectuelle et sage pour découvrir  le lien sacré et mystique de ce nombre.
    La position de ce texte au chapitre 13 de son Apocalypse n’est surtout pas insignifiant ou à négliger, mais détient certainement une clé cachée et le verset 18 doit aussi proposer une radicalité originale du message mystique de l’évangéliste.
    Croyez-moi les mathématiques ont une réponse mystique et sacrée avec l’aide de la kabbale française.
    Le nombre 13 est un nombre premier et dans cette liste interminable, il est en sixième position, ce qui constitue le caractère sacré de ce nombre en tant que Base pour calculer avec intelligence le nombre mystique de St Jean le 666.
    Le nombre 18 est un entier naturel qui peut être réduit à sa simple expression théosophique soit le 9 = 1+8.
    De l’époque de Jean à nos jours nous pouvons assurément certifier qu’il y a eu une forme d’encodage qui s’est élaborée au fil de l’eau pour faire correspondre à un moment donné un code ou un langage pour décrypter ce texte sacré et mystique.
    Saint Jean a visionné la quête de l’exceptionnel à travers une source d’encodage que l’on nomme le Français et des moyens de solutions numériques, exactes ou approchées qui ont amenés à trouver des méthodes de calcul et des moyens techniques pour résoudre son texte mystique, comme les machines à calculer, les ordinateurs et les logiciels puissants. Le mot approprié de notre époque de révélation pour résoudre ce mystère est : NUMERISER.
    Ce mot signifie selon la kabbale française : Coder une information selon le texte mystérieux de Saint Jean sous une forme numérique à partir du Chapitre 13 et verset 18 de son Apocalypse.

    Le dialogue alphanumérique doit résoudre ce mystère :

    NUMERISER = 122 [ce nombre est le lien sacré de l’intelligence cabalistique de ce fameux chapitre et de son verset]

    CENT VINGT DEUX = 168 = JESUS LE CHRIST [le Christ est le Maitre du Temps et des circonstances et a révélé à son Apôtre bien aimé la véritable source du secret]

    UN-DEUX-DEUX = 143 [ce nombre est le fameux encodeur de la kabbale, parce qu’il détient uniquement 4 diviseurs y compris lui-même afin de rentrer en résonnance avec le Maitre des Nombres soit : 1+11+13+143 = 168. Nous pouvons nous apercevoir que le 13 est le troisième diviseur de cette liste et trace forcément un parallèle avec le fameux chapitre de l’Apocalypse]

    Le nombre théosophique du verset 18 doit faire l’effort de bâtir une unité cabalistique dont le rapport numérique rythme la révélation de l’encodage neuf fois, soit :

    122 x 9 = 1098

    Le chapitre 13 est la Base de la mystique authentique, la Sagesse et l’intelligence du calcul :



    La Base 13 est le véritable codage du texte sacré de l’Evangéliste Jean, ainsi le nombre 666 doit nous aider avec son langage « le français » à nous éclairer sur sa fonction cosmique.

    Voici le dialogue alphanumérique :

    ANNEE LUMIERE = 122 [pour Jésus le Christ, le nombre 666 est son unité de mesure et correspond à une période de transmutation. Une année divine correspond à 666 ans de nos années, il y a neuf périodes alchimiques]

    Il ne faut pas oublier que l’abréviation de l’année lumière est A.L soit la Base de la mystique authentique : A+L = 1+12 = 13

    ESPACE TEMPS = 122 [sa définition simple  « Espace à quatre dimensions utilisé dans la théorie de la relativité pour déterminer la position d’un phénomène ». Pour faire simple dans cet espace-temps le nombre 666 indique toujours une dimension magique car il met en œuvre des taux vibratoires différents d’une période à l’autre. Nous vivons actuellement le début de la  quatrième dimension du nombre 666 à partir de la naissance de Jésus de Nazareth (année 1998 à 2664). Pendant cette longue période l’humanité va modifier le taux vibratoire de ces atomes pour se préparer à rentrer en contact avec des Forces Nouvelles dans la cinquième dimension du nombre 666 (2664 à 3330)]

    La quatrième dimension est la plus importante car l’humanité doit prendre des décisions importantes, elle doit cesser de torturer, de tuer, de faire la guerre, la barbarie de tous genres etc. Les vibrations de la quatrième dimension doivent nous aider à devenir vraiment humain, sensible, indulgent, compréhensif, bonté et bienveillance envers nos semblables. Le rôle de cette quatrième dimension est de développer intensément les véritables facultés proprement humaines. L’homme doit abandonner  coute que coute sa situation bestiale (démoniaque).

    HOMME BESTIAL = 122 [c’est la quatrième dimension qui mettra un terme à cette situation animale (diabolique), la quatrième dimension annonce la fin de la Bête et de ses œuvres sur l’homme.  Le nombre 666 est le flux intelligent du véritable Dieu qui doit polir cette matière brute et infernale pour anéantir la bestialité dans la nature humaine]

    Le nombre cent vingt-deux est l’encodage du Chapitre 13 et Verset 18 de l’Apocalypse selon Saint Jean.


    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mer 11 Mai 2016 - 12:51

    « Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. » Cette citation est tirée du premier Livre de la Torah, c’est le fameux récit mythique de la création.
    Le récit de la genèse s’ouvre sur un système dans lequel s’opposent deux pôles distincts, le Ciel et la Terre et invite le lecteur à comprendre que nous sommes en présence de deux directions différentes.

    - Le Ciel signifie le Haut, la Lumière.
    - La Terre signifie le Bas, les Ténèbres.

    Lorsqu’il y a deux pôles différents, il y a forcément 2 forces qui vont s’opposer, donc 2 Noms vont apparaitre dans la Bible.

    - ELI’ON, ce Nom signifie le Très-Haut et c’est le premier Nom de Dieu tiré de la Bible, c’est le fameux Ciel biblique.
    - SAT’AN, ce Nom signifie Adversaire et c’est le premier Nom de l’opposant, c’est la fameuse Terre biblique.

    Ces 2 Forces vont utiliser un courant dynamique identique dans le cercle zodiacal, mais dont le sens de rotation sera différent. Cela va provoquer un frottement intense, une énergie électrique, un feu dont l’humanité devra contrôler au cours de son cheminement initiatique.
    Ce feu c’est l’Alchimie ou la Transmutation de tous les éléments grossiers de la création.
    Le courant dynamique est symbolisé par le nombre 666.
    Le Ciel et la Terre sont symbolisés par le nombre 2.

    Cette dualité est le code binaire de la kabbale, il faut soumettre le nombre 666 à cette dualité. Le système binaire est uniquement représenté par deux chiffres le 0 et le 1 dont voici l’explication selon la kabbale :

    - Le ZERO c’est la Matrice, le réservoir de toutes les énergies lumineuses du Créateur.
    - Le UN est la Volonté de Dieu, dans laquelle le Créateur dispose des matériaux du réservoir pour mettre en mouvement son courant alchimique qui est son programme divin.
    - Dans un code binaire nous pouvons avoir plusieurs zéros (énergies retirées du réservoir) et plusieurs uns (cycles différents d’évolution selon la Volonté du Grand Architecte de l’Univers), ce qui signifie que le programme de Dieu est un long processus créateur.



    Voici la valeur du système binaire du nombre 666 : 1010011010
    Trop fastidieux à élaborer sur Excel, voici un lien WIKIPEDIA pour vérifier le système binaire du nombre 666 : https://fr.wikipedia.org/wiki/666_(nombre)

    On peut remarquer que ce nombre possède cinq 0 et cinq 1, c’est la dynamique du nombre 666 dans cette décade de nombres.

    Pour faire une lecture mystique de ce nombre, il faut faire dialoguer les dix chiffres un par un avec la table base de 1 :

    UN-ZERO-UN-ZERO-ZERO-UN-UN-ZERO-UN-ZERO = 495 [c’est un nombre issu de la Table de 9 : 4+9+5 = 18 = 1+8 = 9]

    La table de neuf décode le premier Chapitre de la Bible :

    GENESE = 495 [le Nombre de la Création]
    ELI’ON = 495 [c’est la première Volonté Divine et Lumineuse de la Création]
    SAT’AN = 495 [c’est la première Volonté Infernale et Ténébreuse de la Création]

    Voici le rôle des deux Entités :

    BERGER = 495 [il y a le Bon et le Mauvais guide, ce nombre est commun à Dieu comme au Diable]
    PUR = 495 [ELI’ON est le Berger des âmes humaines pures, les véritables alchimistes de la création, les meilleurs artisans de son programme divin]

    DAMNER = 495 [SAT’AN est l’Entité qui torture, qui tourmente les âmes humaines impures dans l’enfer, il inflige le châtiment éternel]

    Voici la résistance entre ces deux Forces :

    OHMS = 495 [c’est la résistance électrique ou alchimique entre les deux forces, exercée par le nombre 666]

    La preuve cabalistique de cette résistance :

    QUATRE CENT QUATRE VINGT QUINZE = 3330 (5x666)

    3330+3330 = 6660  (10x666) [la décade du code binaire, le véritable nombre du travail et du temps alchimique de l’œuvre divine]

    Si nous additionnons les 10 premiers chiffres de la table de neuf nous obtenons le nombre 495.

    9+18+27+36+45+54+63+72+81+90 = 495 [c’est la décade de l’Arbre de Vie]

    L’Alpha = 9 [la première Volonté divine ELI’ON qui va élaborer un processus alchimique,  électrique avec un Adversaire de choix SAT’AN]
    L’Oméga = 90 [KELELOHIM le Maitre de toutes les Forces célestes et infernales]

    La dualité du processus de la création : 9+90 = 99 [495+495 = 990 = ELI’ON + SAT’AN]

    Si nous décomposons le nombre 495 en lettres associées, nous obtenons la phonétique de l’Être qui manifeste son pouvoir créateur :

    4 = D
    9 = I
    5 = E

    La phonétique est exemplaire D-I-E = DIEU

    SAT’AN le Dieu des Ténèbres, prompt à la colère.
    ELI’ON le Dieu Céleste, le Miséricordieux, le Longanime.

    Voici le symbole du Bon et du Mauvais Berger :



    La kabbale française affirme avec précision que le courant dynamique est commun aux deux stratèges du cosmos, il faut soustraire le résultat du code binaire au nombre 666 :

    666 – 495 = 171

    Il faut soumettre le nombre 171 à la Base octale source de vérité :



    Le nombre 253 est le certificat authentique de la kabbale française :

    SIX CENT SOIXANTE SIX = 253 [c’est le nombre dynamique de la création]

    Pour connaitre l’Attribut Volontaire qui produit ce courant alchimique, il faut réduire ces deux nombres à la Base de un et les soustraire et ensuite  soumettre le résultat à la Base octale :

    666/9 = 74
    495/9 = 55
    74 – 55 = 19

    Voici la Base octale :




    L’Attribut Volontaire qui produit les courants de transmutations des éléments grossiers de l’Univers est KL.

    KL = 23

    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mer 11 Mai 2016 - 15:18

    Apocalypse 21.17 « La ville avait la forme d'un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau, et trouva douze mille stades; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales. Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange. La muraille était construite en jaspe, et la ville était d'or pur, semblable à du verre pur.…».

    La kabbale française démontre avec l’aide des mathématiques qu’il y a un parallèle mystique entre ce passage du  Chapitre 13 et verset 18  de l’Apocalypse « Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six » et celui-ci : Apocalypse 21.17 « Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange. »

    L’évangéliste donne une mesure de 144 coudées, mais nous avons vu précédemment que l’unité de mesure de Dieu est le nombre 74. En apparence il y a une contradiction cabalistique entre les deux mesures.
    Afin d’éviter l’incohérence de ces propos apocalyptiques, Jean donna la fameuse clé pour décoder la véritable mesure divine.
    - Pour Jean la clé est le nombre 144, c’est un nombre abondant qui mène les élus vers la perfection de l’œuvre, symbolisé par les 12 pierres précieuses.  Le cabaliste doit tenir compte de la réduction théosophique : 1+4+4 = 9, grâce à cette réduction le chercheur de vérité comprendra le parallèle mystique que Jean a occulté volontairement pour laisser le temps à l’humanité d’évoluer en sagesse et en intelligence, afin que ces deux chapitres puissent être éclairés par la kabbale française. Le nombre 144 est le voile cabalistique de la véritable unité de mesure de Dieu soit le nombre 74.

    Le nombre 144 est la clé qui donne la véritable mesure de l’Ange-Dieu et de l’homme, le dialogue alphanumérique doit nous éclairer définitivement :

    CLÉ = 20 [ce nombre est la Base de calcul du nombre abondant de Dieu]

    Voici la Base clé de la véritable mesure cabalistique :



    Le nombre abondant révèle la véritable mesure de l’homme et de l’Ange-Dieu soit 74 multiplié par le chiffre théosophique,  soit : 74x9 = 666, le voile est déchiré par les systèmes mathématiques et le langage français.

    Le plan divin lumineux et majestueux, nous donne un nombre clé pour polir toutes les pierres brutes, soit : 144x74 = 10656 (16x666 ou 12x888)

    La numération romaine valide l’unité de mesure de Saint Jean l’Apôtre :



    Le langage alphanumérique décode :

    XCDLVI = 74 [l’unité de mesure est validée]
    avatar
    Dominique

    Messages : 147
    Date d'inscription : 17/03/2011

    Re: Les deux piliers

    Message  Dominique le Mer 11 Mai 2016 - 15:52

    superbe ton étude sur le nombre 495 Antoine.
    avatar
    ALPHABET65

    Messages : 135
    Date d'inscription : 04/09/2012

    Re: Les deux piliers

    Message  ALPHABET65 le Jeu 12 Mai 2016 - 16:55

    Superbe tes études, Antoine !!!!

    LA VILLE DE ELOHIM = 144 = LA VILLE DE KL DIEU

    La gématrie française est effectivement en vibration avec l’Apocalypse selon Saint Jean et l’unité de mesure est vraiment le nouveau code de la kabbale.

    LE TABERNACLE DE YAHVE = 168 = JESUS LE CHRIST
    LA VILLE DE JEHOVAH = 151 = JESUS CHRIST
    SEPT-QUATRE LA CLE DE KL = 207 = KELELOHIM LA JERUSALEM
    LE NOUVEAU CODE = 143 = LE VRAI PARACLET

    sunny
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Jeu 12 Mai 2016 - 21:13

    N’en déplaise à certains qui ne veulent pas faire de lien cabalistique avec le Dieu des juifs, il existe un fil d’Ariane entre l’Ancien Testament et le Nouveau et c’est le Christ.
    Vous avez tout à fait raison de soumettre cabalistiquement Yahvé et Jéhovah en relation avec Jésus-Christ, car le cabaliste aujourd’hui à des moyens de se diriger au milieu des difficultés afin de résoudre les malentendus.
    En effet il existe une voie à suivre pour le chercheur de vérité pour arriver à un résultat difficile à atteindre, ce sont les systèmes mathématiques en relation avec le parler français.
    Pour relier le Tétragramme à l’Apocalypse selon St Jean, nous avons deux précieux guides : la gématrie française et les systèmes de Base.

    Y.H.W.H = 64 [traduction biblique Yahvé ou Jéhovah]

    Le nombre 64 est composé de deux chiffres le 6 et le 4.
    Il faut soumettre le nombre 64 à ses propres chiffres (6 et 4) pour déterminer la relation apocalyptique avec le Nouveau Testament.

    Voici la Base 6 :



    Le Tétragramme génère le nombre abondant du Seigneur (144), c’est le sceau numérique des âmes pures de l’Apocalypse.

    Voici la Base 4 :




    Le Tétragramme génère le nombre 1000, c’est le multiplicateur du nombre abondant du Seigneur : 144x1000 = 144000 [la relation apocalyptique est résolue entre le Dieu de l’Ancien Testament et Jésus-Christ]

    Que signifie le nombre 1000 :

    MILLE = 51 [le code du nombre abondant du Seigneur]
    SAGES = 51 [c’est l’Assemblée de Dieu qui a une connaissance parfaite des secrets du monde, c’est-à-dire le discernement entre le bien et mal, ce sont les véritables alchimistes du Christ]
    MONDE = 51 [ils ont vaincu les artifices du démon dans leurs cheminements humains, ils ont su se libérer de la servitude du démon c’est-à-dire des substances polluantes]
    JASPE = 51 [Apocalypse 21.17 : La muraille était construite en jaspe et la ville était en or pur, transparent comme du verre pur. Les fondations de la muraille de la ville étaient ornées de pierres précieuses de toutes sortes: la première fondation était ornée de jaspe]

    Cette pierre précieuse en kabbale symbolise les cœurs purs, c’est la cité mystique de Dieu. C’est à partir de cette assemblée que tout l’édifice repose, c’est la première fondation du Christ et ils sont peu nombreux ceux qui auront la possibilité de contempler le Seigneur dans toute sa splendeur « Bienheureux les cœurs purs, car ils verront Dieu » [Mt 5.8]

    BIENHEUREUX = 132 (11x12) [Les cœurs purs verront KL DIEU]
    CŒUR = 62 = KL DIEU [le sacré cœur de Dieu Jésus-Christ]
    PUR = 55 = SAT’AN [l’élu est celui qui a su se libérer de la substance polluante du Diable, c’est-à-dire le mal]
    CŒUR PUR = 117 (1+1+7 = 9 – 117/9 = 13)

    Pour connaitre le Nom du Sacré Cœur il faut soumettre le nombre 117 à la base 13 :



    KELELOHIM = 90 [les cœurs purs pourront contempler dans toute sa splendeur l’Alpha et l’Oméga de la création]

    Vous avez aussi raison de peser le nombre 143, parce que c’est le seul nombre anagrammatique de l’Assemblée pure de Dieu :

    143 = 1+4+3 = 8

    143 x 8 = 1144 [MILLE x CENT QUARANTE QUATRE = 144000]

    Le nombre théosophique du nombre 143 résume les  huit Béatitudes évangéliques :

    1- Bienheureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux leur appartient.
    2 -Bienheureux les doux, car ils posséderont la terre.
    3-Bienheureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.
    4 -Bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.
    5- Bienheureux les miséricordieux, car ils trouveront miséricorde.
    6 -Bienheureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
    7 -Bienheureux les pacifiques, parce qu’ils seront appelés enfants de Dieu.
    8 -Bienheureux ceux qui souffrent persécution pour l’amour de la justice, car le royaume des cieux leur appartient.

    Tous ces bienheureux sont des alchimistes, ils ont dans leurs pèlerinages humains transmutés les atomes corrompus de la création.

    ALCHIMISTE = 99

    Il faut soumettre ce nombre à la Base huit (la clé de l’Assemblée de Dieu)



    Le nombre 143 est le véritable code apocalyptique.

    LE CELEBRE PARACLET = 143 = L’HOMME CHRIST

    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Sam 14 Mai 2016 - 21:57

    Sur la croix où Jésus est cloué, il y a une fameuse inscription INRI qui indique la cause de son supplice. Certains textes évangéliques varient légèrement d’un évangile à un autre, dont voici les détails :

    - pour Matthieu : celui-ci est Jésus, le roi des juifs
    - pour Luc : celui-ci est le roi des juifs
    - pour Marc : le roi des juifs
    - pour Jean : Jésus le nazaréen, le roi des juifs.

    Seul Jean parle d’une contestation entre Pilate et les juifs à propos de l’inscription et précise que l’écriteau était écrit en hébreu, latin et grec (19,20).

    Nous pouvons aisément imaginer que le fameux titulus était un nom tétragrammique :

    - en Latin l’abréviation I.N.R.I (Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum)
    - en Grec ancien l’abréviation I.N.B.I (Ἰησοῦς ὁ Ναζωραῖος ὁ βασιλεῦς τῶν Ἰουδαίων)
    - en hébreu le fameux tétragramme du Judaïsme : Y.H.W.H (le Nom imprononçable de Dieu)

    Pilate avec autorité répond aux grands prêtres : ce que j’ai écrit, je l’ai écrit (Jean 19,22). Cette phrase de Pilate est un sceau de vérité « Jésus est vraiment le Roi des Juifs, le Dieu fait homme pour sauver son peuple »

    La kabbale française nous accompagne, pour faire rayonner ce sceau de vérité.

    Le dialogue alphanumérique doit éclairer les lecteurs :

    TETRAGRAMMIQUE = 168 = JESUS LE CHRIST [les 4 lettres concernent effectivement le Sauveur du peuple hébreu]
    CENT SOIXANTE HUIT = 207 [c’est le nombre lumineux du Roi des juifs]

    La base octale apporte le sceau de la vérité :

    ROI DES JUIFS = 135



    Le nombre 207 est le sceau de la vérité.

    Le crucifix est la croix sur laquelle le Roi des juifs est représenté crucifié, la base octale source de vérité apporte sa lumière :

    CRUCIFIX = 93



    Le nombre 135 est le sceau de la vérité [Roi des juifs]

    Luc 23 « L'un des malfaiteurs crucifiés l'injuriait, disant: N'es-tu pas le Christ? »

    La base octale doit confirmer le nom tétragrammique en hébreu du Christ :

    CHRIST = 77




    La base octale confirme l’inscription sur le titulus : YOD-HE-VAV-HE = 115 = PATIBULUM [barre transversale de la croix]

    Voici la croix du tétragramme hébraïque :



    Sur cette croix tétragrammique, nous avons exactement 23 nombres et le total numérique est de 103. C’est un nombre premier et c’est le vingt-septième de cette liste interminable et nous invite à comprendre que ce total de cette croix tétragrammique est relié au nombre 207 (Jésus le Christ)

    La traduction mystique de ce nombre : le sang (100) du Père, du Fils et du saint Esprit (3) et versé pour sauver l’humanité.

    En gématrie hébraïque le mot nourriture à la valeur de 103 (Mem, Zain, Vav, Noun)

    Matthieu 26-27-28 :   Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps.  Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : Buvez-en tous;  car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.

    Il faut soustraire la valeur du tétragramme pour faire le lien avec le Christ :

    103 – 26 = 77 = CHRIST [le Sauveur est effectivement le Dieu biblique qui a versé son précieux sang pour sauver l’humanité]

    L’Ange 26 révèle à travers la kabbale française le Nom caché du Dieu crucifié :





    La kabbale française nous montre le chemin de la vérité :

    PENTECÔTE = 103 [la kabbale française est un don de l’Esprit Saint]
    CENT TROIS = 123

    La traduction mystique de ce nombre : le sang (100) de KL (23) Dieu est versé pour sauver l’humanité.

    Il faut soumettre le nombre 123 à ses propres diviseurs y compris (N), soit : 1+3+41+123 = 168 = JESUS LE CHRIST

    Conformité du Nom du Roi des juifs sur le titulus.

    La croix tétragrammique nous accorde le Fruit abondant, le précieux sang versé pour transmuter les atomes corrompus de la création :



    En jaune le patibulum de la croix indique une valeur clé: 5+4+3+2+1+2+3+4+5 =29

    Le Patibulum de la croix tétragrammique identifie le Nom du Dieu crucifié : KAEL = 29 – c’est le dixième nombre premier et indique le YOD de la Croix tétragrammique, le Dieu Tout-puissant.

    En orange le poteau vertical indique une deuxième valeur clé : 6+5+4+3+2+2+3+4+5+6+7+8+9+10 = 74 [l’unité de mesure des alchimistes]

    Le poteau vertical de la croix tétragrammique identifie l’Homme crucifié : JESUS = 74

    Pour aboutir au Fruit abondant de cette crucifixion il faut soumettre ces deux nombres à leurs propres diviseurs y compris (N) :

    1+29 = 30
    1+2+37+74 = 114

    Soit : 30+114 = 144

    LA CRUCIFIXION = 144 [le précieux sang, un Fruit abondant versé pour l’amour de l’humanité]

    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Lun 16 Mai 2016 - 14:54

    Saint Luc.8, 4-15 « Comme une grande foule se rassemblait, et que de toutes les villes on venait vers Jésus, il dit en parabole : « Un semeur est sorti pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent. Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu’elle n’avait point d’humidité. Une autre partie tomba au milieu des épines : les épines crûrent avec elle, et l’étouffèrent. Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende ! Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole.
    Il répondit : Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu ; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils ne comprennent point. Voici ce que signifie cette parabole : La semence, c’est la parole de Dieu. Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent ; puis le diable vient, et enlève de leur cœur la parole, de peur qu’ils ne croient et soient sauvés. Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu’ils entendent la parole, la reçoivent avec joie ; mais ils n’ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation.
    Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité. Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit par leur persévérance. »

    LA PERSEVERANCE = 144 [par ce nombre on reconnaitra ceux qui portent le Fruit abondant du seigneur, ils ont un cœur honnête et bon]

    1+4+4 = 9 [le nombre 9 est une base ou une assise qui permet de bâtir ou de récolter le Fruit Abondant au cours de nos pèlerinages humains]

    BASE = 27 = 2+7 = 9
    ASSISE = 72 = 7+2 = 9

    Voici le Triple Dieu qui contrôle les travaux de transmutation  pour produire le Fruit Abondant :




    La gématrie décompose cette triple association d’attributs :

    DIEU = 39
    KL = 23
    AM = 14
    AN = 15

    Le dialogue alphanumérique nous montre le rôle des Trois Bâtisseurs :

    TRIPLE DIEU = 119 [cette Tri-unité produit le nombre Abondant, le fameux Fruit de l’Eternel, voir au-dessous la propriété arithmétique de ce nombre]
    Le nombre 119 est un entier naturel qui comporte uniquement 4 diviseurs y compris (N), soit : 1+7+17+119 = 144 [c’est le nombre du Fruit Abondant, c’est une  conformité cabalistique]

    Que signifie le nombre 39 ?

    TRENTE NEUF = 128
    AMPLIFICATION = 128 [c’est le nombre qui accroit l’intensité des travaux alchimiques des trois attributs de Dieu]

    Voici en détail l’amplification des 3 Attributs saints :

    39 x 23 = 897
    39 x 14 = 546 [il est a remarqué que ce nombre est divisible par 7, soit : 546/7 = 78 = GEMATRIE, cela signifie que AM donne la bonne mesure pour fabriquer le Fruit Abondant du cosmos]
    39 x 15 = 585

    Pour comprendre les Travaux de Dieu, il faut soumettre ces trois nombres au système de Base 9 :





    Nous obtenons dans ce système de Base 3 nombres issus de la table de 9 :

    1206 = 1+2+0+6 = 9
    666 = 6+6+6 = 18 = 1+8 = 9
    720 = 7+2+0 = 9

    Voici le décodage en base de 1 des travaux :

    1206/9 = 134 [ce nombre est sous l’autorité de l’Attribut KL]
    666/9 = 74 [ce nombre est sous l’autorité de l’Attribut AM]
    720/9 = 80 [ce nombre est sous l’autorité de l’Attribut AN]

    Voici la définition des travaux :

    AMPLIFICATEUR = 134 [KL est l’Attribut qui décide de l’impulsion primordiale pour transformer tout ce qui est corrompu dans l’Univers, c’est le Stratège qui applique un Plan divin pour extraire la meilleure semence du monde terrestre.  C’est la première Volonté des Desseins divins]

    Cette impulsion est transmise dans un premier temps à l’Attribut AM :

    JESUS = 74 [le sauveur est porteur de cet Attribut pour régénérer les atomes de la matière en lumière, c’est la parure du Sauveur]
    FABRICANT = 74 [Jésus-Christ l’alchimiste qui élabore un projet sublime pour ses créatures]
    PORTE = 74 [Le Sauveur porte effectivement le nombre ou l’unité de mesure qui dynamise le nouveau procédé alchimique pour tout transformer]
    FRUIT = 74 [par son sacrifice sur la croix la Sauveur a sublimé la matière brute et la transformée en Fruit Abondant pour les cœurs honnêtes et bons]
    CRUCIFIÉ = 74 [la crucifixion est une victoire alchimique sur les pouvoirs démoniaques, les fameux plombs de l’univers]

    Ensuite cette impulsion doit être gérée par l’Attribut AN dans le cercle zodiacal :

    TRIPLE = 80 [l’Attribut est en action selon le Père, le Fils et le Saint-Esprit pour gérer les cycles de la création.  Une Tri-Unité avec un plan commun, élaborer le Fruit Abondant du cosmos : la transfiguration de la matière brute]
    HORLOGE = 80 [AN est le Maitre du Temps, c’est par cette parure divine que Dieu fermera les cycles de transmutations de la matière brute]

    Les trois bases des attributs de Dieu nous informent de la construction du Fruit Abondant pour les élus du royaume futur:

    1206 + 666 + 720 = 2592

    La première réduction théosophique du nombre 2592 est le diviseur actif du Programme divin :

    2592 = 2+5+9+2 = 18 [le diviseur actif : 6+6+6, le moteur dynamique du projet divin]

    L’Action finale de la Tri-Unité :

    2592/18 = 144 [c’est le nombre du Fruit Abondant des Desseins divins]

    Le dialogue alphanumérique est d’une précision exemplaire.


    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mar 17 Mai 2016 - 12:47

    Si Pâques célèbre, chez les chrétiens, la résurrection du Christ, la Pâque juive, elle, rappelle le passage hébreu au désert, hors de la captivité égyptienne. Passage, résurrection : Pascal et Pascale ont de grands antécédents symboliques. Saint Pascal de Torre Hermosa, simple berger du XVIème siècle, consacra sa vie à la prière et à la méditation. Ce prénom a connu un succès constant en Angleterre du Moyen Age au siècle dernier, et a resurgi en France depuis les années 50 de notre dernier siècle. Au caractère, Pascal est un esthète amoureux de la beauté et il jouit de la vie à belles dents, là où Pascale affiche une intelligence vive et logique, directe et volontaire ; Pascal est intuitif là ou Pascale raisonne, émotif quand elle est ferme, et  ils ont tout de même en commun d’être plutôt sociables et amicaux.

    Fêté le 17 Mai, Pascal a un sens mystique hors norme. L’étymologie provient de l’hébreu « Pessah », puis du latin « pasqualis », relatif à la fête pascale.
    Il faut tenir compte de la première origine du prénom « Pessah » pour comprendre le caractère mystique qui vise une vérité et une voie pour l’âme humaine.

    Le dialogue alphanumérique et les caractères mathématiques doivent nous éclairer sur le sujet.

    PASCAL = 52

    La kabbale française nous donne la première source de ce prénom :

    KL-AM-AN = 52 [les 3 Attributs accordent à tous ceux qui portent ce prénom et qui  veulent élever leurs âmes vers les hautes sphères du divin un don : c’est la Connaissance du bien et du mal. Pascal détient un potentiel pour accroitre, augmenter et développer le Savoir des flux qui animent notre création]

    La base octale nous donne la deuxième source de ce prénom :



    ON-EL-IAH = 64 = Y.H.W.H

    Ce prénom est issu de la véritable Source du Dieu biblique : le Tétragramme divin dont le Père Universel trône. Dans le labyrinthe des flux dynamiques de la création, Dieu le Père accorde à Pascal la solution pour passer d’un monde confusionnel à un monde beaucoup plus cohérent et harmonieux pour élever l’âme humaine. En effet Dieu le Père illumine ce prénom pour commencer une nouvelle entreprise dans le labyrinthe de la vie.

    Pascal est en relation avec le Génie Imami’ ah (Dieu élevé au-dessus de toutes choses)  dont l’essence philosophique est nommée EXPIATION DES ERREURS, ce qui signifie que le Prénom doit se décharger d’un vieux  karma acquis en particulier dans le domaine de la religion et il peut corriger cette erreur en trouvant la solution pour détruire la puissance des ennemis intérieurs (nos démons). Pascal est issu du peuple hébraïque, ce qui signifie que ceux qui portent ce prénom se trouvaient dans une vie antérieure à la tête d’un mouvement religieux et ont ainsi générés une erreur ou des erreurs importantes concernant le véritable message divin. Imami’ ah corrige cette erreur et apporte la Lumière du Père à tous les Pascal qui veulent élever leurs âmes vers les hautes sphères célestes (207).



    Le dialogue alphanumérique, confirme ce lien ancestral avec le peuple hébreu.

    CINQ - DEUX = 97 = 9+7 = 16 = 1+6 = 7 [à savoir que les numérologues associent Pascal au chiffre 7]

    Le système à Base sept doit répondre à ce lien ancestral :



    TETRAGRAMMAT’ON = 166 [le lien cabalistique est effectif et sans ambiguïté]

    Lorsque nous rajoutons l’adjectif clé, le lien ancestral se précise encore une fois :

    SAINT PASCAL = 115 = YOD-HE-VAV-HE

    Pour comprendre ce nombre, il faut le soumettre à ses propres diviseurs y compris (N) :

    1+5+23+115 = 144

    La Saint Pascal éclairé par l’Attribut lumineux de Dieu (23) invite toutes les personnes de bonne volonté de sortir du vieux monde pour passer au monde nouveau pour accueillir dans leurs cœurs le Fruit Abondant de la création (144).

    Y.H.W.H = ON-EL-IAH = ZERO = 64

    Le Tétragramme indique un travail à accomplir pour sortir du vieux monde, le Génie Ménadel invite tous les Pascal à transmuter les atomes corrompus de vieux monde

    144/4 = 36



    Pascal transmet le message sublime  aux âmes humaines de sortir de la matrice confusionnelle, le labyrinthe infernal de la vie terrestre, les cycles infernaux pour réintégrer la sphère du Père en s’habillant de la parure sainte des élus, le Fruit abondant du Seigneur (144)
    PASCAL signifie exactement le passage du monde des ténèbres à un monde de Lumière, le Fruit Abondant transfigure l’âme humaine, c’est la véritable résurrection, un nouveau vêtement de lumière qui refaçonne  la créature.

    C’est le nombre associé au Fruit Abondant qui diffuse ce message :

    DIX SEPT MAI = 120 [fête de saint Pascal]
    SURESNES = 120 [la ville de celui qui prône la kabbal française sur le net]
    TOURVES = 120 [le village de celui qui diffuse le message cabalistique]

    L’Assise de la kabbale ou la base 9 diffuse le nombre messager :



    Le diffuseur de ce message est le nombre 143, l’associé direct du pilier pair :



    CŒUR HONNÊTE = 143 [il n’y a aucune tricherie au sujet de ce message cabalistique]
    BONTÉ DU CŒUR = 143 [Saint Luc.8, 4-15 « Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit par leur persévérance. »]
    CŒUR CHRETIEN = 144 [c’est seulement par le Christ que l’homme pur peut s’élever vers le Père]
    CŒUR MIRACULÉ = 144 [le Fruit Abondant est le Prodige de KL]
    CŒUR RADIEUX = 144 [l’âme est illuminée par le Créateur]
    CŒUR VIVIFIÉ = 144 [le Seigneur insufflera à l’homme qui a un cœur sincère la véritable vie spirituelle, une lumière indéfinissable, c’est-à-dire l’immortalité]

    La base octale source de vérité certifie cette immortalité :

    IMMORTALITÉ = 135
    LE BON MESSAGER = 135



    LUMIERE DE SAINT PASCAL = 207 [KL est l’Attribut qui éclaire l’Homme qui veut élever son âme vers la véritable Lumière Universelle  le Christ]


      La date/heure actuelle est Dim 22 Oct 2017 - 6:38