http://www.kristos.online.fr

    Les deux piliers

    Partagez
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Lun 22 Déc 2014 - 13:16

    Le Grand Architecte de l’univers a créé deux piliers des nombres pour faire connaitre à ses ouvriers et ses enfants son Nom en tant que Grand Géomètre de l’Univers et aussi son véritable Nom Étoilé du Cosmos.
    Les nombres sont d’essences spirituelles, des flammes vivantes, ils émanent tous de l’Unité, c’est cette unité qui apporte dans la création le mode dynamique. Les nombres se divisent en deux piliers, les nombres impairs et pairs. La source de tous les nombres est le 1, ce nombre impair se reflète deux fois (1+1) pour générer un deuxième pilier et apporter une dynamique pour créer. Et ainsi de suite l’Unité se reflète dans chaque pilier pour bâtir son œuvre.
    Le premier pilier de la gématrie est impair.
    Le deuxième pilier de la gématrie est pair.
    La kabbale française est l’art d’interpréter le Nom du Verbe grâce à son alphabet de 26 lettres.

    Voici la table de synthèse cabalistique (base de neuf) :



    DIEU = 351 [c’est la valeur qui identifie le véritable Nom du Créateur et du Géomètre de l’Univers]

    Voici la table impaire (premier pilier de la gématrie) :



    Le Nom du Dieu Étoilé :

    KELELOHIM = 171 [ce nombre est la source de l’Unité, c’est le mode dynamique du premier pilier]

    Le Nom du Grand Architecte de l’Univers :

    GEMATRI’EL = 171 [même signification]

    Les preuves par neuf : 1+7+1 = 9

    NOM DE DIEU = 171 [conformité cabalistique]
    INFAILLIBLE = 171 [le Nom souverain du Cosmos]
    CHEF GEMÂTRE = 171 [le Souverain des deux piliers]

    La magie des trois est à l’œuvre :

    GEMATRI’EL LE SAINT NOM DE DIEU KELELOHIM = 666


    Voici la table paire (deuxième pilier de la gématrie) :



    Le Nom du Dieu Étoilé  :

    KELELOHIM = 180 [ce nombre est la deuxième source de l’Unité, c’est le mode dynamique du deuxième pilier]

    Le Nom du Grand Architecte de l’Univers :

    GEMATRI’EL = 180 [idem]

    Les preuves par neuf : 1+8+0 = 9

    NOM DE DIEU = 180 [conformité cabalistique]
    TERNAIRE = 180 [le Nom de la sainte Trinité]

    La magie des trois est à l’œuvre :

    KELELOHIM LE GRAND ARCHITECTE GEMATRI’EL = 666
    ETOILE FLAMBOYANTE, LE GRAND ARCHITECTE = 666 [le G de la mystérieuse étoile des maçons]

    La conformité de l’association des deux piliers pour le nom du Dieu Étoilé :

    KELELOHIM = 171+180 = 351 = DIEU



    La conformité de l’association des deux piliers pour le nom du Grand Architecte de l’Univers :

    GEMATRI’EL = 171+180 = 351 = DIEU



    Les deux piliers alphanumériques sont des outils de compréhension et de connaissance à caractère initiatique pour révéler le Nom sanctifié de Dieu de la fameuse étoile de David et du fameux G de l’étoile flamboyante.
    avatar
    Christophe
    Admin

    Messages : 121
    Date d'inscription : 09/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  Christophe le Mar 23 Déc 2014 - 12:32

    L’attribut magique (KL) doit nous certifier le Nom sanctifié de Dieu.

    Voici le résultat de l’attribut magique de Dieu (KL) avec les deux piliers (les tables paire & impaire) :

    Avec la table impaire : KL = 46

    Avec la table paire : KL = 44

    46 + 44 = 90

    En table de 1 : KELELOHIM = 90

    La magie des deux piliers alphanumériques nous certifie sans équivoque le nom sanctifié de Dieu (KELELOHIM) ainsi que son attribut divin (KL).


    Encore merci Antoine de nous donner une fois de plus un nouvel outil toujours aussi magique pour confirmer et certifier nos études.


    Je profite de ce post pour remercier et rendre un petit hommage à mon ami Antoine pour tout son excellent travail et pour tout ce qu'il nous donne.

    Certaines personnes sont on peut dire connectées à une source de connaissance, d’autres plus ou moins et d’autres pas du tout ; il faut donc savoir prendre ce que l’on nous offre tel un cadeau et simplement savoir dire : MERCI.

    Voici une preuve de cette connexion avec les deux piliers (tables paire & impaire) :

    Avec la table impaire : ANTOINE GUIDERA = 272

    Avec la table paire : ANTOIRE GUIDERA = 286

    272 + 286 = 558 = KL DIEU (en table de 9) : l’évidente source de connexion.


    Encore merci pour TOUT.

    Christophe.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    les deux sages

    Message  ANTOINE le Mer 24 Déc 2014 - 7:55

    Le Grand Architecte de l’Univers, le Dieu biblique, le Saint Tétragramme a fixé deux sages dans chacun des deux piliers de la gématrie.
    Deux bâtisseurs pour dévoiler son Saint Attribut (KL), le Nom du Géomètre (Gématri’EL) et son Nom Trinitaire (Kelelohim).
    Ces deux sages en pratique sont la clé de voûte de la révélation du Nom du Grand Architecte de l’Univers.
    Les deux sages sont devenus les instruments du Créateur permettant d’inscrire les Lettres sacrées de Dieu à la fois dans le mental humain, mais aussi sur une feuille de papier, contenant ainsi les principes divins de la Création.
    Notre Alphabet est le nouveau révélateur des divers degrés du Créateur, un manuel indispensable pour tous ceux qui étudient la Kabbale, mais aussi pour tous ceux qui ont besoin de nommer intimement le Créateur.
    L’Architecture du saint Tétragramme dévoile le nombre des deux sages.



    10+10+10+10+5+5+5+6+6+5 = 72 [ce nombre correspond au marqueur des deux piliers, c’est l’indice cabalistique]

    Le Pilier impair révèle son soixante-douzième nombre, sa valeur est 143 (l’indice du pilier cabalistique est 72).
    Le Pilier pair  révèle son soixante-douzième nombre, sa valeur est 144 (l’indice du pilier cabalistique est 72).

    143+144 = 287

    Le nombre 287 est la valeur des deux sages inscrits depuis la fondation du monde.

    La table en base de un révèle cette qualité cabalistique.



    LES DEUX SAGES DU TETRAGRAMME = 287 (les deux indices cabalistiques 72+72 =144)

    Le Pilier impair révèle  son cent quarante-quatrième nombre, sa valeur est 287 (l’indice cabalistique est 144) c’est une preuve numérique.

    Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange. (Apocalypse 21.17)

    144 est la mesure des deux sages.

    CENT QUARANTE TROIS, CENT QUARANTE QUATRE = 441 [anagramme numérique qui certifie les indices cabalistiques des deux piliers]

    La magie des trois certifie :

    LES DEUX SAGES ALPHABETS : CENT QUARANTE TROIS, CENT QUARANTE QUATRE = 666 [les deux Piliers 143 et 144]
    LES DEUX SAGES ADMIRABLES : CENT QUARANTE TROIS, CENT QUARANTE QUATRE = 666 [les révélateurs habilités]
    LES DEUX SAGES COLOMBES : CENT QUARANTE TROIS, CENT QUARANTE QUATRE = 666 [l’Esprit de vérité anime ces deux nombres]


    Le nombre 143 est issu du pilier impair, pour connaitre son code source, il faut additionner les 143 premiers nombres, la somme donne 10296.
    Ce code source signifie ABIF (1296) le zéro symbolise la matrice alchimique, ABIF (1296) le Bâtisseur de la Matrice Alchimique(0).
    Le nombre 144 est issu du pilier pair, pour connaitre son code source, il faut additionner les 144 premiers nombres, la somme donne 10440.
    Ce code source signifie la mesure (144) de l’homme (0) et de l’ange (0)

    Pour connaitre le Nom du Bâtisseur, son Nom Spirituel et son mode de calcul, il faut utiliser la table impaire qui certifie les codes sources.



    JESUS = 143 [c’est l’homme Bâtisseur qui mesure]
    CERVEAU = 143 [c’est le stratège de la Matrice]
    TAROT = 143 [la roue, le cercle, la sphère, la Matrice Alchimique]
    PARACLET = 144 [c’est l’Esprit, l’Ange de vérité qui mesure]
    APÔTRE = 144 [le bien-aimé de Jésus mesure]
    ADDITION = 144 [c’est la mesure du Bâtisseur et de l’Ange]
    PEUPLE = 144 [la mesure des élus du Christ]
    DENOMBRE = 144 [le recensement de KL Dieu]
    PSAUME = 144 [Un hymne victorieux contre les forces du Mal - Béni soit Dieu mon rocher (Ps. 144 (143) – Je t’exalte, ô Roi mon Dieu (Ps. 145 (144)]


    La magie des trois valide l’Apocalypse :

    CENT QUARANTE QUATRE MILLE BIEN-AIMÉS = 666 [le peuple mystique de Dieu]
    LA MESURE INESTIMABLE DE L’HOMME ET DE L’ANGE = 666 [la magie des trois est une preuve]
    LA MESURE MAITRISABLE DE L’HOMME ET DE L’ANGE = 666 [le peuple de Dieu a été dessiné pour s’affranchir des désirs infernaux, il en a la force intérieure]
    LA MESURE NATURELLE DE L’HOMME ET DE L’ANGE = 666 [le mode d’action est naturellement dans l’homme pour transmuter les atomes corrompus de la création]

    La connaissance infinie de Dieu éclaire son peuple.

    OMNISCIENCE = 207

    Les nombres sont le résultat d’un processus créateur, généré par la première Volonté le A (1)
    Le 1 est le chef, le maitre, le souverain, le créateur qui donne vie à tous les autres nombres, le 1 porte la couronne de l’Univers.
    Ce chiffre impair se démultiplie soixante-douze fois, c’est une accumulation de son unité pour devenir le Maitre Bâtisseur (143) du Temple Alchimique et ainsi en rajoutant un degré il crée la mesure de son peuple (143+1= 144)
    C’est pourquoi le nombre 144 signifie apprendre ou instruire la créature a transmuter les atomes corrompus de la création.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Lun 29 Déc 2014 - 13:27

    Il est important de connaitre l’attribut clé du Saint Tétragramme. Il existe un moyen magique pour révéler le Nom trinitaire qui gouverne l’Univers et le Nom du Grand Architecte de cet Univers.
    Ce procédé magique correspond aux 26 séquences de la table de neuf du Pilier impair, la Base de tout calcul.
    Voici les 26 valeurs  du tétragramme qui établissent une correspondance alphanumérique pour révéler l’Attribut Saint de Dieu et son Nom trinitaire.



    Le neuvième nombre impair est le 17.
    Le dix-huitième nombre impair est le 35.
    Le vingt-septième  nombre impair est le 53.
    Le trente-sixième nombre impair est le 71.
    Le quarante-cinquième  nombre impair est le 89.
    Le cinquante-quatrième nombre impair est le 107.
    Le soixante-troisième nombre impair est le 125.
    Le soixante-douzième nombre impair est le 143.
    Le quatre-vingt-unième nombre impair est le 161.
    Le quatre-vingt-dixième nombre impair est le 179.
    Le quatre-vingt-dix-neuvième nombre impair est le 197.
    Le cent huitième nombre  impair est le 215.
    Le cent-dix-septième nombre  impair est le 233.
    Le cent-vingt-sixième nombre  impair est le 251.
    Le cent-trente-cinquième nombre  impair est le 269.
    Le cent-quarante-quatrième nombre  impair est le 287.
    Le cent-cinquante-troisième nombre  impair est le 305.
    Le cent-soixante-deuxième nombre  impair est le 323.
    Le cent- soixante-et-onzième nombre  impair est le 341.
    Le cent-quatre-vingtième nombre  impair est le 359.
    Le cent-quatre-vingt-neuvième nombre impair est le 377.
    Le cent-quatre-vingt- dix-huitième nombre impair est le 395.
    Le deux-cent-septième nombre impair est le 413.
    Le deux-cent-seizième nombre impair est le 431.
    Le deux-cent-vingt-cinquième nombre impair est le 449.
    Le deux-cent-trente-quatrième nombre impair est le 467.

    Le nombre 72 est le nombre architectural du Tétragramme dont le porteur est le nombre 143 du pilier impair.

    Voici les nombres anagrammatiques du 143 qui établissent le mode dynamique de la création.

    - Le soixante-douzième nombre impair est le 143.
    - Le cent- soixante-et-onzième nombre  impair est le 341.
    - Le deux-cent-septième nombre impair est le 413.
    - Le deux-cent-seizième nombre impair est le 431.

    Le mode dynamique des 4 séquences anagrammatiques:

    72+171+207+216 = 666

    Voici la table dynamique des 26 séquences impaires :



    L’origine de l’Attribut Saint de Dieu provient du Tétragramme :

    YAHWE = 1111 [tétra comme quatre fois un, une preuve cabalistique]

    La magie des trois décode l’Attribut de Dieu :

    LE NOM CELESTE DE DIEU, LE TETRAGRAMME DIVIN = 6660 [la clé magique du Tétragramme dévoile l’Attribut, le Nom de l’Architecte et le Nom des trois Têtes de l’Univers]
    ELOHIM = 1110 [le Dieu biblique]
    KL DIEU = 1110 [l’Attribut Saint du Tétragramme]
    NOM CLE = 1110 [le Nom qui éclaire tout homme]
    AVOCAT = 1110 [Notre médiateur dans les cieux]
    ROI CLE = 1110 [Le Médiateur céleste ouvre la porte de la Vie]
    REFUGE = 1110 [Psaume 90 : je dis au Seigneur : « Mon refuge, mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »]
    ACTION = 1110 [la magie des trois est le mode dynamique de l’Architecte de l’Univers]
    UN CODE = 1110 [la magie des trois]

    Ce code nous révèle le Nom de l’Architecte de l’Univers et le Nom Trinitaire de Notre Créateur.

    GEMATRI’EL = 1611 [les Trois Têtes Architectes de l’Univers sont dans l’action (6x111)]
    KELELOHIM = 1611 [idem pour le Nom Trinitaire]
    NOM DE DIEU = 1611 [certificat alphanumérique]

    La kabbale française valide définitivement le Nom de l’Architecte de l’Univers et le Nom qui Trône au Ciel en tant que Dieu Trinitaire :

    GEMATRI’EL LE GRAND ARCHITECTE DE L’UNIVERS = 6660 [authentification cabalistique du Grand Architecte]
    KELELOHIM LE GRAND ARCHITECTE DE L’UNIVERS = 6660 [la magie des nombres un authentique avocat de Notre Dieu Trinitaire]
    C’EST LE VERITABLE NOM DE DIEU = 4440 [approbation magique des nombres]

    L’Aigle de la kabbale nous éclaire avec le nombre magique :

    LA TABLE ALPHANUMERIQUE DE L’APÔTRE AVOCAT = 6660 [Jean le magicien des nombres]
    LE MAGICIEN DES NOMBRES : SAINT JEAN L’APÔTRE = 6660 [c’est une preuve cabalistique]
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Jeu 15 Jan 2015 - 21:30

    La lumière est le premier mot de la création « Et Dieu dit que la lumière soit, et la lumière fut ». Il est important de connaitre quel est l’Esprit qui a mis en marche cette dynamique, cette énergie cosmique pour faire apparaitre la Vie.
    En hébreu les 4 mots « lumière, infini, or et mystère » possèdent la valeur numérique « 207 » ce nombre est le flux d’énergie qui permet à l’univers d’exister. Ces quatre mots appartiennent à un Être de lumière dont sa Volonté à mis en marche un courant divin cosmique. 4 mots pour former un Tétragramme sacré c’est-à-dire Yod-He-Vav-He dont la valeur numérique est 26 (10+5+6+5). Les Lettre Forces hébraïques sont des Esprits vivants, des Intelligences cosmiques et chacune des lettres font parcourir les 26 lettres de notre Alphabet pour faire connaitre le Nom du Stratège du Système Solaire. Ce qui signifie que le YOD agit 26 fois dans sa relation fondamentale sur l’architecture du monde et ainsi de suite pour les 3 autres Lettres forces, ce qui constitue le nombre secret du Tétragramme 26x4 = 104. Le nombre 104 est la valeur dynamique mystérieuse du Tétragramme sacré. En effet toutes les lettres de notre Alphabet dérivent du Tétragramme sacré et c’est ce même Tétragramme qui détermine le calendrier perpétuel, voir étude : http://www.gematrie.net/f8-le-code-secret-du-nom-et-prenom-la-preuve-par-neuf

    Le nombre 26 détient une racine qui fait vivre notre Alphabet à travers les 4 Lettres Forces du Tétragramme

    Voici l’extraction de la racine du Tétragramme, par la méthode simple arithmétique (addition, soustraction, multiplication et division des deux valeurs du Tétragramme 2 et 6).

    6 x 2 = 12
    6 – 2 = 4
    6 + 2 = 8
    6 : 2 = 3

    La valeur de la racine :

    12 + 4 + 8 + 3 = 27

    Pour connaitre le calendrier perpétuel des 4 Lettres Forces au niveau de notre alphabet, il faut soumettre ce calcul : 26 x 27 = 702

    - YOD à une durée de 702 ans
    - HE à une période de 702 ans
    - VAV à une période de 702 ans

    Ces trois lettres Forces indiquent un travail important des ouvriers alchimistes pour basculer notre humanité vers un taux vibratoire plus important, plus spirituel.

    10+5+6 = 21 [Arcane Le Monde]



    Cet Arcane signifie la Fin d’un Monde datée par la valeur des 3 Lettres Forces : 3x702 = 2106 [voir cette  étude pour la compréhension : http://www.kristos.online.fr/cadrancabalistique.html]

    Le deuxième HE (quatrième phase du Tétragramme) représente le Fruit du travail accompli des autres Lettres Forces et élève les vibrations de notre Alphabet pour un cycle supérieur, conforme aux Desseins de Dieu.  

    Mais revenons à la valeur lumineuse du 207 qui est en relation étroite avec la Lettre Force ALEPH dont la valeur numérique est le 1.
    Voici le passage du Aleph devant le Saint, béni soit ’il « Aleph, Aleph, pourquoi ne t’es-tu pas présentée devant moi, comme toutes les autres ? Et Aleph répondit : Maitre de l’Univers, voyant toutes les lettres se présenter devant toi inutilement, pourquoi me serais-je présentée aussi ? Puis, comme j’ai vu que tu as déjà accordé à la lettre Bèt ce don précieux, j’ai compris qu’il ne sied pas au Roi céleste de reprendre le don qu’il a fait à l’un de ses serviteurs pour en gratifier un autre.
    Le  Saint, béni soit ’il, s’écrie alors : Ô Aleph, Aleph, bien que ce soit la lettre Bèt dont je me servirai pour faire la création du monde, tu seras la première de toutes les lettres et je n’aurai d’unité qu’en toi ; tu seras la base de tous calculs et de tous les actes faits dans le monde, et on ne saurait trouver d’unité nulle part, si ce n’est dans la lettre Aleph ! »

    Le  1 est issu du Pilier Impair de la kabbale, il suffit de l’ascensionner pour trouver le nombre 207. Ce qui signifie qu’Aleph se transcende aux cent quatrième niveaux du Pilier pour briller dans l’Univers à travers le nombre 207.
    En effet le 207 est un nombre impair et il se situe à la  cent quatrième place du Pilier.
    La relation est faite, le 104éme nombre impair apporte son flux énergétique, sa lumière pour éclairer le monde avec la valeur 207.

    Le nombre 207 est la Lumière infinie du Tétragramme et sa racine impaire (104) identifie l’Entité, l’Elohim, l’Architecte de la Création.

    Mais avant de connaitre le Nom de l’Entité qui diffuse la Lumière divine, il faut revenir sur les valeurs gématriques de la kabbale hébraïque.

    La prière hébraïque s’énonce de cette manière « Ecoute Israël : YHWH notre Dieu, Adonaï est Un - c’est-à-dire Chema Israël YHWH Elohénou Adonaï E’had »

    Voici les valeurs gématriques hébraïques du Saint Tétragramme :

    - YHWH = 26 (Yod-He-Vav-He)
    - ADONAI = 65 (Aleph-Daleth-Noun-Yod)
    - E’HAD = 13 (Aleph-Heith-Daleth) E’had signifie Un ou Unité en hébreu.

    26+65+13 = 104 [c’est la Valeur exacte du Tétragramme de l’Entité manifestée à Moïse]

    Les kabbalistes expriment la valeur 104 comme étant le potentiel de l’alchimiste par rapport au Temple humain, le fondement de la création. En effet ce nombre exprime la fondation qui soutient tout et symbolise également la seule voie ou l’âme peut accéder aux autres univers spirituels. Le nombre 104 identifie le Premier représentant de l’Eternel, le Modeleur, le Potier, l’Architecte du Temple alchimique (corps humain) c’est l’énergie, le flux dynamique de notre cosmos.
    Les mots de la Torah commencent par « BERECHIT BARA » cette phrase est la véritable révélation du Nom de l’Entité qui a établi un plan alchimique pour sauver les brebis perdues de la Matrice cosmique.
    BERECHIT BARA = 1116 (Beth + Reich+ Aleph + Shin + Yod + Tav + Beth + Reich + Aleph)
    Nous verrons plus loin cette correspondance numérique avec la kabbale française, la gématriah et la gématrie sont reliées.
    Le nombre 104 détient le secret du Nom (207) et ce nombre déverse toutes les énergies du cosmos. C’est la fondation, la Base, la clef, les pieds de l’Arbre de Vie. Sans fondation aucune œuvre peut survivre ou sans pieds aucun homme ne peut tenir debout.
    Dans cette perspective le Nom de Dieu est dans la Séphira Malkuth dont la puissance qui la génère se nomme  SANDALPHON, le Chef, le Régisseur ou l’Esprit-Saint Terrestre qui exerce son influence pour régénérer tout ce qui est corrompu (travail alchimique). En effet Sandalphon est le plus fin stratège du cosmos, l’Ancien-Architecte, le plus expérimenté dont l’Eternel a une totale confiance, sans Lui toute l’organisation cosmique s’effondre, il est le véritable pied de l’ouvrage ou la fondation du monde.



    Sandalphon est le Grand Récipient (Malkuth) dont lequel descend toutes les énergies de l’Arbre, de Kether à Yesod et dont le flux (après travail) retourne à Kether, ainsi Sandalphon et Metatron ne font qu’une Couronne du Royaume Céleste, ils sont l’Alpha et l’Oméga de la création, c’est par leurs ministères que Jésus s’est incarné  «  l’Emmanuel ».
    En chemin de descente ON est l’Alpha et AN est l’Oméga et en chemin d’ascension AN est l’Alpha et ON est l’Oméga.
    SANDALPHON détient tous les pouvoirs de l’Etoile de David.



    C’est aussi par le ministère de Sandalphon que Moïse a rencontré Dieu, c’est le Prince de l’alliance, le médiateur entre le Peuple élu et le Père céleste et il est le garant de l’alliance de paix avec Israël.

    La table en base de un doit nous éclairer sur le sujet :



    INDICATEUR = 104 [ce nombre nous renseigne sur le Stratège divin]
    CONVAINCRE = 104 [c’est le travail de la kabbale française, c’est-à-dire de notre alphabet et du vocabulaire français]
    FONDATEUR = 104 [l’Architecte, Celui qui a débuté la création, la Base, la Fondation du monde, le tétragramme divin]
    FABRICATEUR = 104 [Le nombre 104 identifie le Premier représentant de l’Eternel, le Modeleur, le Potier, l’Architecte du Temple alchimique (corps humain) c’est l’énergie, le flux dynamique de notre cosmos]
    IDENTIQUE = 104 [l’Entité qui est comme Dieu]
    TRIOMPHE = 104 [son programme arrivera à son terme, tout sera transfiguré]
    AMBASSADEUR = 104 [Il est le pont entre les hommes et les Êtres célestes]
    MONARQUE = 104 [le Chef des âmes, Il détient tous pouvoirs sur les êtres de la Matrice Alchimique]
    SANDALPHON = 104 [C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. C’est l’Esprit dynamique du cosmos, le Prince de la Vie]
    JERUSALEM = 104 [l’Eden de Sandalphon, son Royaume]
    ISRAEL A DIEU = 104 [son Royaume]
    ISRAEL L’EDEN = 104 [le Royaume des Elus]

    CODE-CHRIST = 104 [le nombre du crucifié et du tétragramme sacré]
    ANGE CHRIST = 104 [l’Esprit-Saint Sandalphon l’Emmanuel]
    ELIA-CHRIST = 104 [le Très Haut]

    JESUS LE CHRIST = 168
    LE GENIE SEMBLABLE A DIEU = 168
    CENT SOIXANTE HUIT = 207

    Le pilier impair a un marqueur de relation entre le Christ et Sandalphon.
    Il suffit de rechercher le 207éme nombre impair du Pilier, son nombre est égal à 413 (ce nombre évoque Pi du géomètre).

    QUATRE CENT TREIZE = 207 [c’est un certificat cabalistique]

    La table de neuf certifie le prologue de la genèse.



    CENT QUATRE = 1116 [BERECHIT BARA = 1116 -Beth + Reich+ Aleph + Shin + Yod + Tav + Beth + Reich + Aleph-]
    KL = 207 [c’est l’attribut Saint qui trône dans les cieux pour Sandalphon]

    SANDALPHON est le spécialiste des trois temples alchimiques des hommes oints de la Bible ; Enoch, Elie et Jésus, tous trois ont reçu un aspect du saint Tétragramme.

    YOD-HE-WAW = 104 [Enoch, Elie, Jésus, ils ont planté un germe qui prendra forme lorsque la dernière Lettre Force voudra apparaitre dans notre monde]

    La dernière lettre du tétragramme  HE signifie une nouvelle apparition d’Enoch dont le travail est de démarrer un nouveau cycle d’Amour. L’humanité commencera à goûter les fruits amoureux de son Créateur.

    YOD-HE-WAW-HE = 117 [M comme aimer, la découverte de Dieu pour l’humanité]



    116+117+118 = 351 [un Dieu Amour]
    DIEU = 351 [avec la présence d’Enoch sur Terre, l’humanité collaborera avec les Desseins de Dieu c’est-à-dire dans les taches spirituelles.]

    Lorsque Enoch apparaitra, son Esprit imposera une Volonté d’Amour et de Renaissance pour l’humanité.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Jeu 31 Mar 2016 - 7:23

    Pour votre connaissance, voici la grille cabalistique des deux piliers de la kabbale française.
    Cette grille est un guide pratique pour comprendre le fonctionnement des anges avec les nombres.
    Cette grille comprend :
    - Le N° du génie (rang associé)
    - Le Nom en hébreu
    - Le nombre associé en valeur impaire (premier pilier)
    - Le nombre associé en valeur paire (deuxième pilier)
    - Le nombre de synthèse pour chaque génie (impair +  pair)
    - Le total numérique du pilier impair (5184)
    - Le total numérique du pilier pair (5256)
    - Le total numérique des deux piliers (10440)

    Nous verrons dans un prochain post comment exploiter cette grille des 72 génies du Shemamphorash.

    Voici la grille :


    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Dim 3 Avr 2016 - 14:38

    Avant d’aborder l’analyse de cette grille cabalistique, il est important de donner le jour exact de la résurrection de Jésus de Nazareth.
    Les historiens sont unanimes la mort et la résurrection de Jésus se situe sous le règne de Ponce Pilate c’est-à-dire entre en l’an 26 et 36 après la naissance du Christ.
    Certains textes anciens confirment que Jésus est mort exécuté après un procès romain sous la responsabilité de Ponce Pilate, donc dans les années 26-36. Il nous apprend de plus que Tibère était encore empereur à ce moment-là.
    Selon les synoptiques cette passion christique se serait passée entre le mois de mars et avril (selon le calendrier juif : la période de Nissan)
    Mais selon certains théologiens l’évangile de Jean donnerait exactement la date de la mort du Christ sur la croix un vendredi du 14 Nissan, la veille du premier jour de la Pâque, appelé aussi le jour de la préparation de la Pâque, jour durant lequel, l’après-midi, on égorgeait les agneaux « Exode chapitre 12, nous notons que, le dixième jour du mois de Nissan, on prenait un agneau pour chaque famille, un agneau mâle sans défaut, âgé d’un an ou un chevreau.. Il devait être gardé jusqu’au quatorzième jour du même mois et le peuple devait l’immolé entre les deux soirs. Le sang devait être mis sur les deux poteaux et sur le linteau de la porte des maisons où on le mangeait. » La relation avec l’Agneau de Dieu est exceptionnelle.
    Ce vendredi du 14 Nissan se situe exactement en l’an 33, le vendredi 3 Avril au moment où les juifs égorgeaient les agneaux. Jésus dans les synoptiques  prédit qu’il ressuscitera au « troisième jour » (Mt 20,17-19/Luc 18,34) ou « après trois jours » (Mc 10,34)
    Cette date du 3 Avril permet de trancher afin que la kabbale française puisse apporter une preuve alphanumérique et mathématique pour donner exactement le jour de la résurrection de Jésus-Christ.
    - 3 Avril (Vendredi) premier jour de la crucifixion et mort sur la croix de Jésus.
    - 4 Avril (Samedi)deuxième jour de la mort de Jésus.
    - 5 Avril (Dimanche) troisième jour de la mort de Jésus.
    - 6 Avril (Lundi) ???? c’est la gématrie et les formules mathématiques qui doivent déterminer le jour de la résurrection.
    Si la traduction est juste au  « troisième jour-(Mt 20,17-19/Luc 18,34) » la résurrection se situe exactement au 5 Avril.
    Si la version de Mc 10,34 est juste « après trois jours » la résurrection se situe exactement au 6 Avril.

    Voici le dialogue alphanumérique avec la table base de 1 :

    TROIS AVRIL = 143 [c’est le nombre Oméga du pilier impair, la fin de toutes choses]
    QUATRE AVRIL = 144 [c’est le nombre Oméga du pilier pair, le nombre abondant de Dieu. Le Christ remet les richesses de son travail au Père Eternel]
    CINQ AVRIL = 105 [ce nombre est un indice mathématique pour déterminer le jour de la résurrection, la Lumière révélée du Christ]
    SIX AVRIL = 114 [idem pour ce nombre, il peut-être aussi un indice mathématique]

    Nous avons observé dans les études précédentes que la Lumière du Cosmos se traduit par le nombre 207. Ce nombre Trône dans les cieux et représente l’Homme Dieu dans toute sa gloire.

    Nous devons soumettre ce nombre lumineux à ses propres diviseurs, hormis N (207).

    Voici la liste de ses diviseurs : 1+3+9+23+69 = 105 [ce nombre est le témoin mathématique du jour de la résurrection du Christ Jésus, soit le DIMANCHE CINQ AVRIL DE L’AN 33]

    Tôt ce dimanche matin, Marie de Magdala et quelques autres femmes fidèles se rendirent à la tombe du Sauveur, apportant des aromates et des parfums pour terminer l’embaumement commencé lorsque le corps du Seigneur avait été placé à la hâte dans le sépulcre avant le début du sabbat. Ce matin un signe, elles trouvèrent le sépulcre ouvert, la pierre ayant été roulée, et deux anges qui déclarèrent : « Pourquoi  cherchez-vous  parmi les morts celui qui est vivant ?
    « Il n’est point ici, mais il est ressuscité. Souvenez-vous de quelle manière il vous a parlé, lorsqu’il était encore en Galilée, et qu’il disait : « Il faut que le Fils de l’Homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite au troisième jour. »

    DIMANCHE CINQ AVRIL DE L’AN TRENTE TROIS = 361 [Le 27 décembre est le 361e jour de l'année du calendrier et grégorien, c’est la fête de Saint Jean l’évangéliste, le témoin fidèle du jour de la résurrection du Christ]

    Nous devons soumettre le nombre 361 à ses propres diviseurs, hormis N (361) pour connaitre les deux témoins du Christ Jésus :

    Voici la liste de ses diviseurs : 1+19 = 20
    Nota bene : le 19 au carré donne exactement le nombre qui apporte un témoignage fidèle à la véritable Lumière du Cosmos, soit 19x19 = 361

    La table en base de un certifie les deux nombres témoins du Christ :

    VINGT = 72



    Le nombre 143 certifie la fin de toutes choses.
    Le nombre 144 certifie les fruits abondants de toutes choses.

    La fête de Pâques est le passage de la mort à la vie par Jésus, victime innocente sacrifiée pour racheter les péchés des hommes.
    Ce fameux passage de l’hébreu pessah est traduit Pascal.

    La table en base de 1 rend témoignage à la Lumière des Hommes :

    PASCAL = 52



    Nous devons tous passer à travers la Lumière Christique (207) pour être sauvés de nos péchés.

    IMAMIAH désigne « le Dieu élevé au-dessus de toutes choses »

    LES CHOSES = 105 [le témoin mathématique de la Lumière divine et les perfections divines]
    PIERRE PHILOSOPHALE = 207 [la perfection des choses]
    KL = 23x9 = 207 [l’Attribut parfait de Dieu]
    PHILOSOPHIE DE L’HOMME = 207 [voir les points de vue des hommes érudits]

    Aristote décrit un « premier moteur », un être divin qui mit l'Univers en mouvement. Il pensait que l'existence d'un tel être était indispensable pour pouvoir expliquer tous les mouvements du monde naturel.
    Saint Thomas d'Aquin insiste sur le fait que l'existence de Dieu peut être établie aussi bien par la foi que par la raison. Pour lui, tout doit avoir une cause et la cause ultime de toute chose doit être Dieu.
    Pour Descartes, il y a de nombreuses preuves de l'existence de Dieu. L'une des plus connues est l'argument ontologique [d’Anselme Canterbury] selon lequel un être parfait doit forcément exister puisqu'un des attributs de la perfection est l'existence.
    Berkeley affirme que nos idées doivent avoir une cause et, comme il refuse l'existence de la matière, cette cause doit être de nature spirituelle. En partant de la beauté, de l'ordre et de l'harmonie de ses idées il conclut que la cause de ses idées doit être sage et puissante au-delà de toute compréhension, et que c'est Dieu.
    Kant pense [que l'existence de Dieu est aussi indémontrable qu'irréfutable]. Nous devons accepter Dieu en tant que « postulat pratique ».
    Les travaux d'Einstein l'amenèrent à se demander ce qui pouvait bien se cacher derrière la nature de l'Univers. Selon lui, « Le sentiment religieux du scientifique prend la forme d'une stupéfaction profonde devant l'harmonie des lois de la nature qui révèlent une intelligence d'une telle supériorité qu'en comparaison, toutes les pensées et actions systématiques des êtres humains sont une réflexion tout à fait négligeable ».

    Réjouissons-nous le 5 avril 2016, jour du printemps de la vie,
    Car une espérance jaillit
    Parmi les affligés du corps et de l’âme.
    Réjouissons-nous car le Seigneur est parmi nous, car l’année 2016 est la fin de toutes choses et les fruits seront abondants pour tous ceux qui ont soif de vie christique.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Lun 4 Avr 2016 - 9:04



    CINQ AVRIL = 105

    Le  5 Avril est bien le jour glorieux de l’Homme Céleste, pour prouver ce fameux jour le cabaliste doit utiliser le système de numération octale des mathématiques de 0 à 7,  soit 8 symboles ou 8 chiffres.
    Cette numération doit diffuser le nombre de l’Homme Céleste et ce précieux avocat se nomme la base octale.
    Pour connaitre le nombre de la base octale, nous devons procéder par deux divisions du nombre 105, en utilisant le diviseur 8 comme ceci :



    En base octale, il faut tenir compte du quotient à droite (1) et des deux restes au milieu (5) et à gauche (1), cela nous donne le nombre 151.

    Les divisions sont les précieux avocats de l’Homme Dieu :

    JESUS-CHRIST = 151

    Cette base octale est un véritable langage codé pour les cabalistes.

    LA BASE OCTALE = 96 [le 5 Avril 2016 est le quatre-vingt seizième jour de l’année, c’est un certificat authentique de la kabbale française]

    Pour le 5 Avril le témoignage du fidèle Apôtre Jean «  Mes bien-aimés, tout ce qui est né de Dieu est vainqueur du monde ; et ce qui remporte la victoire sur le monde, c’est notre foi. Quel est celui qui est vainqueur du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? C’est celui qui est venu par l’eau et par le sang, Jésus-Christ ; non par l’eau seulement, mais par l’eau et le sang. Et c’est l’Esprit qui rend témoignage que le Christ est la vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel : le Père, le Verbe et le Saint-Esprit ; et ces trois sont un. Et il y en a trois qui rendent témoignage sur la terre : l’esprit, l’eau et le sang ; et ces trois sont un. Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand, est celui qu’il a rendu au sujet de son Fils. Celui qui croit au Fils de Dieu a le témoignage de Dieu en lui-même ». [/color]

    avatar
    Dominique

    Messages : 147
    Date d'inscription : 17/03/2011

    Re: Les deux piliers

    Message  Dominique le Lun 4 Avr 2016 - 14:57

    Symétrie miroir de "Dimanche" en base de 9 :

    RÉSURRECTION 999

    LA RENAISSANCE DE JÉSUS CHRIST 1998
    avatar
    ALPHABET65

    Messages : 135
    Date d'inscription : 04/09/2012

    Re: Les deux piliers

    Message  ALPHABET65 le Mar 5 Avr 2016 - 9:46

    Belle étude Antoine. J’ai lu beaucoup de commentaires sur le jour de la mort de Jésus, ça ce serait passé à la fin du mois de Mars entre le 24 et le 31 après l’équinoxe.
    Qu’en pensez-vous ?
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mar 5 Avr 2016 - 12:12

    En effet il y a et il y aura toujours des commentaires sur la date de la crucifixion. Mais il faut rester sur la date que j’ai révélée sur mon dernier message.

    Voici comment nous pouvons décrypter la date de la crucifixion avec la kabbale française.

    Jésus victime innocente est identifié à l’agneau sacrificiel de la tradition juive.

    Donc il faut soumettre le mot agneau avec la table base de 1 :

    AGNEAU = 49 [ce nombre est l’indice cabalistique]

    Il faut soumettre l’indice cabalistique :

    QUARANTE NEUF = 143 [ce nombre révèle le jour de la crucifixion]
    AGNEAU INNOCENT = 143 [la victime expiatoire]

    La Bible nous dit que le péché sépare l’homme de Dieu.

    «…le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don de la grâce, le don de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus–Christ, notre Seigneur. » (Romains 6 : 23)
    Jésus a accepté de prendre sur le Lui le péché et le châtiment qui nous revenait en mourant crucifié.»

    LE PECHE ORIGINEL = 143

    L’épître aux Hébreux nous dit : « Puis donc que les enfants ont eu part au sang et à la chair, lui aussi semblablement y a participé, afin que, par la mort, il rendît impuissant celui qui avait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable ; et qu’il délivrât tous ceux qui, par la crainte de la mort, étaient, pendant toute leur vie, assujettis à la servitude » (2:14, 15).

    « C’est pour ceci que le Fils de Dieu a été manifesté, afin qu’il détruisît les œuvres du diable » [Jean 3.8]

    SATANPAPALEPPE = 143 [c’est le nom du prince des ténèbres, le pape ou le père infernal]
    LE SERPENT AMAN = 143 [le serpent qui œuvre sur terre et qui a inoculé le péché]

    Jésus étant mort vers la neuvième heure (vers 15 h. Le comptage se fait depuis 6h du matin à l’aube. Ce qui donne 15 heures dans notre terminologie à nous le vendredi), Joseph d'Arimatie obtint de Pilate de disposer du corps. Avec Nicodème, il s'empressa de l'ensevelir dans le sépulcre avant la fin du jour, parce que le lendemain, samedi, était jour de shabbat (Matthieu 27:57-60, Marc 15:42-46, Luc 23:50-54, Jean 19:38-42). Le sépulcre était une cavité taillée dans le roc. Ce tombeau se trouvait dans un jardin non loin du Golgotha (Jean 19:41)

    Il faut soumettre le nombre 143 à ses diviseurs y compris (N) : 1+11+13+143 = 168

    QUINZE HEURES = 168 = JESUS LE CHRIST [les diviseurs des certificats authentiques]

    Il faut soumettre le mot SEPULCRE à la base octale pour certifier la date de la crucifixion :

    SEPULCRE = 99

    Voici le sceau authentique de la kabbale française :



    En base octale, il faut lire de droite à gauche et  tenir compte du quotient à droite (1) et des deux restes au milieu (4) et à gauche (3), cela nous donne le nombre 143.

    Voici la date précise et définitive de la crucifixion de Jésus de Nazareth et de son enterrement au sépulcre :

    TROIS AVRIL = 143
    avatar
    Dominique

    Messages : 147
    Date d'inscription : 17/03/2011

    Re: Les deux piliers

    Message  Dominique le Mar 5 Avr 2016 - 13:55

    D'après Antoine sont concernés les 3 jours suivants :

    Le 3 avril, le 4 avril et le 5 avril

    En base de 1 :

    TROIS - QUATRE - CINQ = 206

    JÉSUS CHRIST = 151

    CENT CINQUANTE ET UN = 206
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mer 6 Avr 2016 - 6:48

    CODE = 27

    La kabbale française détient le secret de l’âge christique et de l’année de l’enterrement de Jésus selon notre calendrier.

    La base octale révèle ce secret :



    En base octale, il faut toujours lire de droite à gauche et  tenir compte du quotient à droite (3) et du reste à gauche (3), cela nous donne le nombre 33. Une deuxième division n’est pas nécessaire, le système octal n’accepte pas les décimales.

    L’âge est bien de trente-trois ans et l’année trente-trois selon notre calendrier.

    Le vingt septième nombre premier est le nombre 103, la grille cabalistique confirme ce secret :




    Le fruit du nombre 103 est le nombre 104 parce que la somme de ses diviseurs donne exactement ce nombre (103+1 = 104)
    Ce sont deux nombres clés qui diffusent la lumière sur nos recherches (207).

    Il faut soumettre le nombre 103 avec le calcul en base octale :




    En base octale, il faut lire de droite à gauche et  tenir compte du quotient à droite (1) et des deux restes au milieu (4) et à gauche (7), cela nous donne le nombre 147.

    Il faut soumettre le nombre 104 avec le calcul en base octale :



    En base octale, il faut lire de droite à gauche et  tenir compte du quotient à droite (1) et des deux restes au milieu (5) et à gauche (0), cela nous donne le nombre 150.

    Il faut additionner les deux nombres :


    147+150 = 297

    Ce nombre possède son diviseur théosophique : 2+9+7 = 18 =1+8 = 9

    Il suffit de diviser le nombre 297 par son diviseur théosophique, soit :


    297/9 = 33 [le système octal est un avocat sérieux  pour diffuser la lumière, une preuve authentique]
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mer 6 Avr 2016 - 12:13

    Ici se pose une question : pourquoi utiliser le calcul octal pour diffuser les secrets de la kabbale ?

    La réponse est simple, le système octal est composé de 8 chiffres : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6,7. Le zéro est à l’origine de tout et c’est à partir de ce premier chiffre que l’énergie jaillit en lumière et en séquence de sept flux, ce sont les fameux sept jours de la création.

    Le zéro est en réalité la source inconnue d’où émergent les sept flux du cosmos, cette fameuse lumière intense de la création.

    Donc le 8 est une source infinie des sept flux du cosmos dont l'origine est inconnue:

    SEPT JOURS = 143 [1+4+3 = 8]
    LE FEU = 49
    QUARANTE NEUF = 143 [1+4+3 = 8] le nombre octal est le feu de l’univers.

    Le nombre 143 détermine et révèle en même temps le nombre octal de l’Univers.

    Ce qui signifie que le zéro est le début de cette diffusion énergétique des flux.

    DEBUT = 52 = CALCUL



    Il faut soumettre le nombre 52 avec la base octale :



    En base octale, il faut toujours lire de droite à gauche et  tenir compte du quotient à droite (6) et du reste à gauche (4), cela nous donne le nombre 64.

    La gématrie révèle le fameux zéro du cosmos :

    ZERO = 64
    Y.H.W.H = 64 [le tétragramme est à l’origine de tout, c’est le fameux zéro du système octal]

    Il est important maintenant de divulguer le fameux nombre octal du cosmos :

    LE NOMBRE OCTAL = 135 [c’est le cercle, le zéro en expansion qui diffuse les flux dans le cosmos]

    Il faut soumettre le nombre 135 avec la base octale :



    En base octale, il faut lire de droite à gauche et  tenir compte du quotient à droite (2) et des deux restes au milieu (0) et à gauche (7), cela nous donne le nombre 207.

    C’est le nombre 207 qui éclaire l’univers et toutes les créatures du cosmos.

    LA NAISSANCE DU COSMOS = 207 [le zéro en expansion avec sept séquences cosmiques]
    LE MONDE INVISIBLE DE KAEL = 207 [l’origine du cosmos  est d’une dimension différente de la matière, c’est un  univers spirituel et divin]
    LE NOMBRE OCTAL CALCULABLE = 207 [la kabbale française et les mathématiques permettent de mieux comprendre la genèse biblique]
    LE NOMBRE OCTAL DÉVOILÉ = 207 [c’est le nombre deux cent sept]

    avatar
    Dominique

    Messages : 147
    Date d'inscription : 17/03/2011

    Re: Les deux piliers

    Message  Dominique le Mer 6 Avr 2016 - 18:56

    Antoine a dit :

    Jésus étant mort vers la neuvième heure (vers 15 h. Le comptage se fait depuis 6h du matin à l’aube. Ce qui donne 15 heures dans notre terminologie à nous le vendredi), Joseph d'Arimatie obtint de Pilate de disposer du corps. Avec Nicodème, il s'empressa de l'ensevelir dans le sépulcre avant la fin du jour, parce que le lendemain, samedi, était jour de shabbat (Matthieu 27:57-60, Marc 15:42-46, Luc 23:50-54, Jean 19:38-42). Le sépulcre était une cavité taillée dans le roc. Ce tombeau se trouvait dans un jardin non loin du Golgotha (Jean 19:41)

    Il faut soumettre le nombre 143 à ses diviseurs y compris (N) : 1+11+13+143 = 168

    QUINZE HEURES = 168 = JESUS LE CHRIST [les diviseurs des certificats authentiques]


    Nous pouvons rajouter toujours en base de  1

    NEUVIÈME HEURE = 151 = JÉSUS CHRIST
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mer 6 Avr 2016 - 21:02

    Nous pouvons comprendre que le système octal permet de peser le dialogue alphanumérique et ainsi éclairer le cabaliste.

    Pour éviter des calculs fastidieux voici un tableau avec la valeur octale de chaque pilier de la kabbale.

    Chaque nombre à sa propre correspondance octale (voir les 2 exemples en bas du tableau)



    Pour comprendre ce tableau, voici deux exemples :

    Sur le pilier impair le nombre 135 a une valeur octale 207.

    Sur le pilier pair le nombre 142 a une valeur octale 216.

    Et ainsi de suite pour les autres nombres.

    Ce tableau sert à connaitre le nombre dynamique des Anges et le nombre infini des Trois Têtes du Cosmos.

    La valeur alpha de la base octale est le 1 (c’est le premier moteur des 72 anges cosmiques qui gouvernent notre univers)

    La valeur oméga de la base octale est le 437 [c’est le nombre associé des deux nombres omégas des 2 piliers de la kabbale, soit le 143 (217) et 144 (220)]
    1+437 = 438 [Alpha et Oméga de la base octale]

    Il faut soumettre ce nombre à ses propres diviseurs y compris (N) pour connaitre le nombre infini des Trois Têtes du Cosmos, il y a exactement 8 diviseurs ce qui implique une puissance infinie administrée par Dieu.

    1+2+3+6+73+146+219+438 = 888 [c’est le nombre infini et éternel de la Sainte Trinité, cette valeur fait circuler dans le cosmos le nombre dynamique des 72 Anges, c’est-à-dire le nombre outil de la création]

    Il faut soumettre le nombre 438 à la base octale :



    La base octale confirme avec précision que le nombre dynamique des 72 Anges de la kabbale est le 666 .

    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Ven 8 Avr 2016 - 14:22

    Le Pilier impair est en analogie avec Dieu le Père, parce que le nombre 1 appartient exclusivement à l’Esprit qui est élevé au-dessus de toute chose. Son nombre oméga le 143 est la fameuse sève qui produira le fameux fruit abondant du Fils.

    Le Pilier pair est en analogie avec Dieu le Fils, parce que le nombre 2 appartient exclusivement au Dieu secourable, le Sauveur du cosmos. Son nombre oméga le 144 est le fameux fruit abondant du Sauveur, produit par la Volonté du Père.

    L’union des deux Piliers est en analogie avec Dieu le Saint-Esprit, parce que le nombre 3 appartient à Dieu, l’espérance de toutes les créatures, le Bâtisseur de l’Univers. Son nombre oméga le 287 est la fameuse force qui développe la sève du Père pour produire le Fruit abondant pour toutes les créatures.

    Il suffit de soumettre le nombre 287 à ses propres diviseurs hormis (N) pour comprendre que le Saint-Esprit est le fameux Bâtisseur de l’Univers :

    1+7+41 = 49

    Le 1 est la Volonté Unique de Dieu.
    Le 7 est le nombre des flux dynamiques de la Création.
    Le 41 est le nombre des Trois personnes divines qui agissent dans une Unique Volonté pour bâtir le Fruit abondant de l’Univers.
    Le 49 sont les portes de Sagesse accessibles pour les 72 Anges de la Kabbale pour agir en tant qu’ouvriers bâtisseurs de l’Univers et ainsi  produire le Fruit abondant du Seigneur.
    La factorisation des 3 diviseurs est unique dans sa conception mathématique : 1x7x41 = 287 [ce nombre est le fameux combustible alchimique pour transformer le plomb en or ou les ténèbres en lumière)

    QUARANTE NEUF = 143 [c’est la sève essentielle du nombre 144, sans la sève le fruit ne peut pas se développer.  Le nombre 143 est la nourriture finale du Fruit abondant le 144]
    LA SUBSTANCE CLEF = 143 [la sève alchimique]

    Nous pouvons comprendre que le Saint-Esprit est la Volonté constructrice de l’Univers, la dynamique divine porteuse de la sève du Père  pour développer le fruit abondant du Fils.



    La valeur du Pilier impair nous donne des informations capitales sur l’œuvre alchimique des Anges.

    5184 (72x72)

    Le nombre 5184 est le carré des 72 Anges de la kabbale. Ce carré préfigure la Pierre Philosophale achevée, c’est le retour à l’unité, c’est-à-dire à la Lumière Primordiale (207).

    LA PIERRE PHILOSOPHALE = 220 [le véritable Eden des créatures, la Jérusalem Céleste]
    CENT QUARANTE TROIS = 220 [le nombre producteur du Fruit abondant]
    PIERRE PHILOSOPHALE = 207 [la lumière primordiale, la transmutation finale des matériaux grossiers en matière noble]

    Le nombre 220 est la valeur octale du Fruit abondant (144) du Seigneur (voir le tableau des valeurs octales)



    Pour connaitre le centre directeur des travaux de l’Univers, il faut diviser le nombre 5184 par la valeur du Fruit abondant le 144.

    5184/144 = 36



    L’Ange MENADEL est le véritable Directeur des 72 Travaux de la kabbale, c’est le seul Ange qui porte l’énergie résolutive du nombre 666 (1+2+3+4+6+…..+36 = 666)
    Ménadel a le devoir de dissocier tous les mauvais éléments dans le travail alchimique que le Seigneur lui demande, c’est Lui qui fait disparaitre tout ce qui est incompatible avec la véritable lumière.
    C’est pour ça que sa demeure philosophale est nommée TRAVAIL, sans son travail fabuleux, les créatures ne pourraient pas contempler  le Seigneur à la fin des 72 travaux divins.
    Ménadel est le véritable centre producteur (143) du Fruit abondant (144).

    KL LE DIRECTEUR = 143 [la première Volonté du Cosmos]
    DIRECTEUR REEL = 143 [c’est le véritable géomètre du cosmos]
    DIRECTEUR GENIE = 143 [c’est Ménadel]
    DIRECTEUR A DIEU = 143 [KL délègue la direction des travaux à son Ange Ménadel pour détruire les éléments nuisibles à la véritable lumière et transmute tout ce qui doit être sauvé des matériaux impropres]
    LE DIRECTEUR CABLÉ = 143 [il porte en Lui l’énergie dynamique du cosmos le nombre 666]
    L’ALCHIMISTE DE KL = 143 [Ménadel le spécialiste du cosmos qui transforme tout en lumière]



    Le nombre 1 est la Première Volonté de la Divinité.
    Le nombre 287 est la dernière porte de cette Volonté et ce nombre fermera définitivement les cycles alchimiques des 72 Anges de la Kabbale. Le 8 entre le 2 et le 7 est à la fois le témoin octal et le cerveau octal de la kabbale.
    Quatre nombres 1, 2, 8, 7 représentent la renaissance de la Lumière pour tous les êtres du cosmos.

    C’est pourquoi le dialogue alphanumérique éclaire les cabalistes :

    UN-DEUX-HUIT-SEPT = 207 [la véritable lumière du cosmos]

    Le nombre 143 élevé à la puissance 9 révèle ce potentiel lumineux : 143x9 = 1287

    C’EST UN NOMBRE D’HOMME = 207
    UN-DEUX-HUIT-SEPT = 207
    L’HOMME CHRIST = 1287 - en base neuf



    La valeur des deux Piliers 10440, signifie que le Fruit abondant (144) met un point final aux 72 travaux des Anges, la fin du feu alchimique qui transforme tout.
    Le Fruit abondant (144) à la fin  des travaux doit vivifier toutes choses le ciel (0) et la terre (0), ce Fruit deviendra l’antidote définitif contre le mal, ce virus qui apporte la mort physique et spirituelle. Le mal deviendra totalement stérile à la fin des temps.

    Pour connaitre le point final à ces travaux, il faut diviser le nombre 10440 par 72 :

    10440/72 = 145

    Pour comprendre ce nombre il faut soumettre le nombre 145 à ses diviseurs hormis (N) :

    1+5+29 = 35

    Deux génies doivent diffuser les fluides du Fruit abondant (voir la grille des Anges pour la compréhension)



    Khavaquiah l’ange trente cinquième des génies déposera dans l’univers transformé, l’Essence Philosophale que le cabaliste nomme « RECONCILIATION », Dieu déposera cette demeure philosophale entre les Forces célestes et les Forces Infernales, toutes les multiples forces qui existent dans l’univers vivront en bonne harmonie et en paix définitif, le mal ne pourra plus interférer dans cette relation amoureuse.
    Haziel et le neuvième Ange qui fermera le cycle intensif du sacrifice de l’Agneau et par conséquent apportera la MISERICORDE de DIEU pour tous les  êtres du cosmos. Il fera en sorte que tous ce qui étaient vieux ou qui dépérissaient deviennent neufs c’est-à-dire d’une beauté éclatante, c’est la fin d’un état lamentable des brebis perdues, c’est la réconciliation et la réintégration finale pour tous les êtres du cosmos.

    La base octale du nombre 145 certifie le produit abondant des 72 Anges de la kabbale :



    En base octale, il faut lire de droite à gauche et  tenir compte du quotient à droite (2) et des deux restes au milieu (2) et à gauche (1), cela nous donne le nombre 221.

    Le dialogue alphanumérique confirme l’aboutissement du travail alchimique des 72 Anges de la Kabbale :

    LE CERVEAU OCTAL = 143 -1+4+3 = 8 - [Le Père du Cosmos]
    LE TEMOIN OCTAL = 144 [le Fruit Abondant]
    CENT QUARANTE QUATRE = 221 [le Verbe de Dieu]

    Tout doit se terminer avec le nombre 144, c’est le point Oméga (1+144) du travail alchimique.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mar 12 Avr 2016 - 14:37

    Selon la Bible Dieu créa la Terre en 7 jours. Ce nombre appartient au Créateur de l’Univers et dans son infinité bonté le Seigneur demande aux cabalistes d’étudier cette fameuse valeur dans un jeu de calcul.
    Le système octal permet de comprendre que Dieu travaille pendant six jours et  contemple son œuvre le septième. Cette contemplation doit être étudiée avec la base octale « 0+1+2+3+4+5+6+7 »
    Le mode des travaux divins (6 jours) se calcule avec le système septénaire comme ceci « 0+1+2+3+4+5+6  » c’est la base sept.
    Ainsi les cabalistes apprennent à calculer en base octale [8] ou en base septénaire [7], ces deux formes de calcul représentent une sorte de signature divine pour comprendre son ouvrage.

    Nous avons soumis précédemment le nombre octal  à son propre diviseur (voir tableau ci-contre) :

    LE NOMBRE OCTAL = 135



    Le dividende (135) explique le scénario de la genèse 1.2 « La terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l'abîme et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux ».
    Le diviseur [8] représente les 7 étapes de la création « les 6 jours + la contemplation ». Genèse 2 « Ainsi furent achevés le ciel et la terre, et tout leur déploiement. Le septième jour, Dieu avait achevé l'œuvre qu'il avait faite. Il se reposa, le septième jour, de toute l'œuvre qu'il avait faite.  Et Dieu bénit le septième jour : il en fit un jour sacré parce que, ce jour-là, il s'était reposé de toute l'œuvre de création qu'il avait faite ».
    Le résultat de la base octale le nombre 207 identifie ce passage de la genèse 1.3 «Dieu dit : « Que la lumière soit. » Et la lumière fut ».


    Voici les 6 jours de la création selon la Bible :

    Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière des ténèbres.  Dieu appela la lumière « jour », il appela les ténèbres « nuit ». Il y eut un soir, il y eut un matin : ce fut le premier jour. Et Dieu dit : « Qu'il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu'il sépare les eaux. » Dieu fit le firmament, il sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament et les eaux qui sont au-dessus. Et ce fut ainsi.  Dieu appela le firmament « ciel ». Il y eut un soir, il y eut un matin : ce fut le deuxième jour.  Et Dieu dit : « Les eaux qui sont au-dessous du ciel, qu'elles se rassemblent en un seul lieu, et que paraisse la terre ferme. » Et ce fut ainsi. Dieu appela la terre ferme « terre », et il appela la masse des eaux « mer ». Et Dieu vit que cela était bon. Dieu dit : « Que la terre produise l'herbe, la plante qui porte sa semence, et l'arbre à fruit qui donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. » Et ce fut ainsi. La terre produisit l'herbe, la plante qui porte sa semence, selon son espèce, et l'arbre qui donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. Et Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : ce fut le troisième jour.  Et Dieu dit : « Qu'il y ait des luminaires au firmament du ciel, pour séparer le jour de la nuit ; qu'ils servent de signes pour marquer les fêtes, les jours et les années ;  et qu'ils soient, au firmament du ciel, des luminaires pour éclairer la terre. » Et ce fut ainsi.  Dieu fit les deux grands luminaires : le plus grand pour régner sur le jour, le plus petit pour régner sur la nuit ; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre,  pour régner sur le jour et sur la nuit, pour séparer la lumière des ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon.  Il y eut un soir, il y eut un matin : ce fut le quatrième jour.  Et Dieu dit : « Que les eaux foisonnent d'une profusion d'êtres vivants, et que les oiseaux volent au-dessus de la terre, sous le firmament du ciel. »  Dieu créa, selon leur espèce, les grands monstres marins, tous les êtres vivants qui vont et viennent et qui foisonnent dans les eaux, et aussi, selon leur espèce, tous les oiseaux qui volent. Et Dieu vit que cela était bon.  Dieu les bénit par ces paroles : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez les mers, que les oiseaux se multiplient sur la terre. »  Il y eut un soir, il y eut un matin : ce fut le cinquième jour. Et Dieu dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce, bestiaux, bestioles et bêtes sauvages selon leur espèce. » Et ce fut ainsi. Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce, et toutes les bestioles de la terre selon leur espèce. Et Dieu vit que cela était bon.  Dieu dit : « Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance. Qu'il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, des bestiaux, de toutes les bêtes sauvages, et de toutes les bestioles qui vont et viennent sur la terre. »  Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme.  Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la. Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. » Dieu dit encore : « Je vous donne toute plante qui porte sa semence sur toute la surface de la terre, et tout arbre dont le fruit porte sa semence : telle sera votre nourriture.  Aux bêtes sauvages, aux oiseaux du ciel, à tout ce qui va et vient sur la terre et qui a souffle de vie, je donne comme nourriture toute herbe verte. » Et ce fut ainsi. Et Dieu vit tout ce qu'il avait fait : c'était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : ce fut le sixième jour.

    Le système septénaire permet de connaitre le flux dynamique de la création pendant ces 6 jours de travaux divins.

    Pour décoder le système septénaire nous devons additionner le dividende avec le résultat de la base octale, soit : 135+207 = 342

    Il faut soumettre ce nombre à la base 7, comme ceci :



    Le résultat de la base sept est le nombre 666 (toujours lire de droite à gauche quel que soit le système de base calculé).

    Nous pouvons comprendre aisément que Dieu utilise le nombre 666 comme flux dynamique pour œuvrer dans l’Univers.

    Relire cette étude pour comprendre le dialogue de Dieu avec les nombres et les lettres : « http://www.kristos.online.fr/lenombreparfait.html »

    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mer 13 Avr 2016 - 9:52

    Le secret de la kabbale réside sur le rayonnement énergétique des 72 Anges au niveau de la création. Cette Force lumineuse a toujours été symbolisée par l’Etoile à cinq branches. Au travers de cette étoile les Anges agissent cinq fois en parcourant le zodiaque (5x72 = 360°)
    L’Eternel a organisé 9 Chœurs de  Génies (Séraphins, Chérubins, Trônes, Dominations, Puissances, Vertus, Principautés, Archanges et Anges)  formés de 8 Hiérarchies chacun (9x8 = 72).
    Ce sont les Anges la neuvième cohorte de cette organisation qui doivent clôturer les cycles du démon. Le chiffre 7 annonce toujours la fin d’un programme, multiplié à la neuvième cohorte, nous obtenons le nombre 63 (7x9) cette valeur annonce la fin du processus diabolique sur la nature humaine.
    Il suffit d’additionner les nombres de ce processus pour trouver l’année de clôture des puissances diaboliques « 1+2+3+4+…..+63 = 2016 », l’année 2016 est la fin du Diable, de son pouvoir sur les œuvres humaines.
    Il est intéressant de constater que la numération romaine de la valeur 63 donne exactement en base de 1 le même nombre : LXIII = 63, ce nombre est un code symétrique.

    La symétrie miroir de cette numération romaine doit nous éclairer sur ce processus spirituel.

    Voici la table symétrique :



    La magie des trois annonce le processus spirituel :

    DECRYPTAGE = 999 [la magie des trois permet de comprendre le processus spirituel de la numération romaine]
    LOGIQUE = 999 [le calcul de la symétrie miroir est relatif à ce fameux processus spirituel]
    LE PROCESSUS SPIRITUEL = 1998 (3x666) [cela concerne bien les travaux des Anges de la kabbale]
    CYCLE DEUX MILLE SEIZE = 1998 (3x666)  [le temps apocalyptique]
    CYCLE APOCALYPTIQUE = 1998 (3x666) [confirmation cabalistique]
    JOHANNIQUE = 999 [ce décryptage est relatif à la pensée apocalyptique de l’apôtre Jean]
    LA JUSTICE DE JESUS-CHRIST = 1998 (3x666) [l’esprit de l’Apocalypse est préservée par la magie des trois]
    RENOVATEUR = 999 [le cycle du changement]
    SEPTENNALE = 999 [le nombre 63 (7x9) nous invite à comprendre que les Anges vont finir le cycle de feu en 2016]
    ABDICATION = 999 [le Diable renonce à son Autorité souveraine sur la nature humaine]
    ACCUSATEURS = 999 [c’est l’abdication de tous les satans de la Terre]
    ENCHAINEMENT = 999 [Apocalypse 20: 1-3: Puis je vis descendre du ciel un ange qui tenait la clé de l'abîme et une grande chaîne à la main. Il saisit le dragon, le serpent ancien qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l'abîme, qu'il ferma et scella au-dessus de lui, afin qu'il ne séduise plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans soient accomplis. Après cela il faut qu'il soit délié pour un peu de temps].
    LE DIABLE ET LE SATAN = 1998 [cela concerne bien la Bête antique]
    SATAN LA BÊTE ANTIQUE = 1998 [le Dragon de l’Apocalypse]
    DEMONIAQUE = 999 [l’enchainement concerne bien une structure bestiale, l’esprit impur de notre monde]
    LA PRISON POUR LA BÊTE = 1998 (3x666) [un enchainement pour un temps déterminé]
    LUCIFUGE = 999 [la fin de l’autorité luciférienne, de l’empire diabolique, de la bête]
    LUCIFERIEN = 999 [l’enchainement définitif de la structure diabolique]
    ENCHAINEMENT LUCIFERIEN = 1998 (3x666) [conformité cabalistique]



    Les anagrammes de l’année 2016 :

    GEMATRI’EL = 1026 [le Génie alphanumérique nous guide]
    L’ANNONCE PARACLETIQUE = 2160 [l’esprit de vérité anime les lettres et les nombres]
    FIN DE L’EMPIRE SATANIQUE = 2106
    FIN DE L’EMPEREUR LUCIFER = 2106
    L’ANNEE DEUX MILLE SEIZE = 2106
    L’ANNEE APOCALYPTIQUE = 2106 [période de la révélation Johannique]
    LE JUGEMENT DU SEIGNEUR = 2106
    JUSTICE FINALE DE KL DIEU = 2106 [l’attribut Saint de Dieu intervient pour faire justice pour les éprouvés de la kabbale de mort du diable]
    LE SAINT ESPRIT PARACLET = 2106 [l’Esprit de Dieu est avec nous pour nous consoler, car la délivrance de l’esprit diabolique est proche et définitive pour nos générations]
    ENCHAINEMENT DE SATAN = 1620
    TROMPETTE DE L’ANGE MUMIAH = 2160 [c’est cet Ange qui annonce la Fin du serpent antique]

    Le jugement se termine en 2025 :

    PHONETIQUE = 999 [il faut tenir compte de la prononciation des nombres]
    SOIXANTE TROIS = 1080 [le nombre que l’on étudie]
    MILLE QUATRE VINGT = 2025 [c’est le jugement final des œuvres infernales et humaines]
    DEUX MILLE VINGT CINQ = 2160 [2025 est la fin du processus spirituel]
    FIN DU PROCESSUS SPIRITUEL = 2160 [pour l’année 2025]


    Voici l’Etoile et les nombres associés :



    Ces nombres nous invitent à utiliser le système sénaire pour trouver le nombre qui clôture la fin du Diable (0+1+2+3+4+5)

    Voici la base sénaire en soumettant le nombre 63 :



    En base sénaire, il faut lire de droite à gauche et  tenir compte du quotient à droite (1) et des deux restes au milieu (4) et à gauche (3), cela nous donne le nombre 143

    Le nombre 143 annonce la fin de toutes choses, la fin du processus diabolique sur la nature humaine.




    En 2016 c’est l’Ange Mumiah qui annonce la Fin des artifices diaboliques. Au-delà de l’année 2016 l’humanité et les esprits du monde Astral vont subir le Jugement divin de toutes leurs œuvres terrestres comme astrales.

    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Lun 18 Avr 2016 - 8:04

    Moise a révélé l’Être des êtres, le Maitre des 72 Forces, le Dieu Unique ou la Force Unique du Cosmos au travers du tétragramme divin.
    La gématrie architecturale avec la numérisation hébraïque précise exactement le nombre qui identifie cette Force Unique.



    10+10+10+10+5+5+5+6+6+5 = 72

    Le nombre 72 identifie l’organisation cosmique, c’est-à-dire les 9 chœurs d’Anges [7+2 =9], le 9 est la Base des travaux consignés à travers les 72 Anges du cosmos.
    Ce qui nous indique qu’il faut décrypter le nombre lumineux du tétragramme avec le système nonaire [0.1.2.3.4.5.6.7.8] c’est-à-dire la Base 9 et identifier l’Être qui rayonne dans le Cosmos.

    Le Tétragramme divin est identifié par le nombre 26 [10+5+6+5 = 26]

    Il faut soumettre le nombre 26 à la Base 9 pour connaitre la semence divine du tétragramme :



    Il faut lire ce nombre en rouge de droite à gauche, le quotient 2 et le reste 8, ce qui donne comme valeur 28, c’est le nombre parfait de Dieu qui est porteur de l’impulsion primordiale pour faire jaillir sa Lumière à travers le cosmos.

    Cette impulsion doit être multipliée par le nombre du tétragramme, soit : 28x26 = 728.

    Le nombre 728 est la semence divine de Dieu à l’état brut, cette valeur détient le code de l’impulsion primordiale qui diffuse la Lumière Divine, c’est-à-dire la valeur active de Dieu.

    Il faut soumettre le nombre 728 à la Base 9 pour identifier le nombre de l’ETERNEL ILLIMITÉ :



    Il faut toujours lire ce nombre de droite à gauche le quotient à droite [8] le reste au milieu [8] et l’autre reste à gauche [8].
    Le nombre 888 est la Lumière Active de l’Eternel Illimité et en même temps ce nombre nous fait comprendre que le Dieu Biblique est un Créateur à Trois Têtes [Père, Fils et Esprit]

    Le Nom du Dieu Biblique est composé exclusivement de trois lettres hébraïques, la lettre YOD, la lettre HE et la lettre VAV. La lettre HE qui se répète deux fois nous révèle la puissance cyclique de la Création.

    YOD+HE+VAV = 21 [10+5+6]

    Le 21 doit être multiplié par le nombre du tétragramme pour connaitre le moteur brut de la puissance de cette Lumière infinie :

    21x26 = 546

    Le nombre 546 est la valeur brute de la puissance cyclique de la Création et détient le nombre puissant des cycles producteurs.

    Il faut soumettre le nombre 546 à la Base 9 :



    La puissance active du 546 est effectivement le nombre 666, ce nombre détermine les cycles producteurs de la Création pour arriver à la perfection du Projet Divin.
    Le nombre 666 nous fait comprendre que Dieu est un Triple acteur dans le cosmos pour faire partager ses richesses à toutes les créatures qui animent sa Création.

    La phonétique du nombre 546 identifie le Nom du Dieu Biblique :

    CINQ-CENT-QUARANTE-SIX = 5+100+40+6 = 151 = JESUS-CHRIST

    C’est le Christ qui finalisera le résultat des cycles producteurs en apportant un Fruit savoureux à toutes les créatures du cosmos.

    Nous avons bien compris que les nombres sont les avocats d’un Dieu Triple qui agit dans le cosmos, c’est pour cela qu’il faut soumettre le nombre du tétragramme au système ternaire [0.1.2] pour éclairer tous les chercheurs de vérité.

    Voici la Base Trinaire ou Ternaire :



    Vous avez le sens de la lecture de ce nombre le quotient et les 2 restes. La kabbale française avec la table base de un dévoile les 3 Êtres du Cosmos qui dynamisent la Création.

    DEUX CENT VINGT DEUX = 222 = SUPRATERRESTRES

    Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont originaires d’un Monde Sublime autre que notre Terre., telle est la définition du tétragramme divin.

    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mar 19 Avr 2016 - 11:49

    La gématrie française est le véritable dialogue qui doit déverrouiller les portes qui voilent les secrets du tétragramme hébraïque. En effet notre alphabet détient le véritable code de la kabbale et derrière le travail des cabalistes se trouvent une seule et même vérité, c’est-à-dire le Dieu de tous les Livres Saints et un Unique et même Dieu.

    A travers notre alphabet la numération romaine doit nous aider à décrypter le fameux tétragramme hébraïque.

    Avec les valeurs de la gématriah, voici les correspondances romaines.



    Notre alphabet avec la table en base de un, nous donne le code numérique de cette correspondance romaine :

    X-V-VI-V = 99 [c’est la première référence du tétragramme, le socle du Nom de Dieu]

    Il faut maintenant décoder les premières lettres du tétragramme [Yod, Hé, Vav, Hé], voici le tableau avec les valeurs de notre alphabet:



    Notre alphabet avec la table en base de un, nous donne le code numérique de cette correspondance romaine :

    XXV-VIII-XXII-VIII = 234 [le codage de la gématrie française nous donne exactement la valeur du tétragramme hébraïque élevée à la puissance 9, soit 234/9 =26, c’est la deuxième référence du secret du Nom de Dieu]

    Voici le premier secret du Nom de Dieu :

    99+234 = 333 [ce nombre nous invite à comprendre que Dieu à Trois Têtes, Père, Fils et Esprit, son Nom est Trinitaire]

    Il faut donner la valeur romaine du nombre 333 pour connaitre la valeur de la couronne du tétragramme :



    Notre alphabet avec la table en base de un, nous donne le code numérique de cette correspondance romaine :

    CCCXXXIII = 108 [ce nombre identifie la couronne de Dieu]

    Il faut associer les deux nombres du Tétragramme, le socle de Dieu : 99 et la couronne de Dieu : 108

    99+108 = 207 [c’est le Nombre secret de Dieu dévoilé par la numération romaine avec l’aide de notre alphabet, c’est la fameuse Lumière du Cosmos qui jaillit dans la genèse pour créer l’humanité]

    Pour connaitre le nombre de la matrice d’où jaillit cette Lumière, il faut faire le calcul différentiel entre la deuxième référence cabalistique et la première, soit :

    234 – 99 = 135 [c’est le nombre de la Matrice Cosmique]

    Le système octal révèle cette Lumière [voir les messages précédents pour la compréhension]:




    La table base de neuf révèle l’Attribut Saint de l’Eternel :



    KL = 207 [c’est l’Attribut Saint de l’Eternel et secret du Tétragramme qui fait jaillir la Lumière pour créer son Univers]

    Le nombre du socle et le nombre de la couronne nous révèle le puissant courant de la Création administré par les Trois Têtes du Tétragramme:

    CENT HUIT – QUATRE VINGT DIX NEUF = 3033 [KL est l’Attribut aux Trois Têtes couronnés]
    KL DIEU LE NOM SECRET DU TETRAGRAMME = 3033 [révélation de la numération romaine]
    LE NOMBRE SIX CENT SOIXANTE SIX = 3033 [le nombre 666 est le courant dynamique de la création]

    L’association des valeurs hébraïques avec notre alphabet révèle le Nom du Dieu aux Trois Têtes :




    KELELOHIM = 207 [c’est le Nom secret du Tétragramme, les 3 Stratèges du Cosmos]



    Il est important de découvrir le fruit abondant du Seigneur selon le décodage de la lettre W dans le Tétragramme divin [Y.H.W.H] :



    Notre alphabet avec la table en base de un, nous donne le code numérique de cette correspondance romaine :

    XXV-VIII-XXIII-VIII = 243 [c’est le code final des Desseins divins du Seigneur]

    Pour connaitre le nombre du Fruit abondant du Seigneur, il faut faire le calcul différentiel entre le code final et le socle de Dieu, soit :

    243 – 99 = 144 [c’est le Nombre du Fruit Abondant du Seigneur]

    Pour arriver à acquérir ce fruit abondant du Seigneur, il faut travailler avec le nombre dynamique du cosmos, voici le processus :

    243+99 = 342

    Il faut soumettre le nombre 342 au système septénaire qui permet de connaitre le flux dynamique de la création pendant les 6 jours des travaux divins [0, 1, 2, 3, 4, 5,6].



    Toutes les créatures du cosmos travaillent avec le nombre 666 pour acquérir le Fruit abondant du Seigneur.

    Le nombre du flux dynamique et le nombre du Fruit abondant révèlent le Nom des 3 Têtes couronnés avec la table de neuf:

    666+144 = 810
    KELELOHIM = 810

    La table de neuf synthétise le travail de la numération romaine au sujet des trois Têtes du cosmos :



    DCCCX = 333 [l’Eternel un Dieu avec 3 couronnes, la magie des trois est un certificat authentique]

    La table de un synthétise le travail de la numération romaine au sujet du Fruit abondant du Seigneur :



    CXLIV-DCLXVI = 144 [le Fruit Abondant de KELELOHIM est effectivement codé par le nombre 144]

    La véritable source du Tétragramme [Y.H.V.H = 63],  du Fruit Abondant et du nombre dynamique du cosmos est décodée par la numération romaine :



    CXLIV-DCLXVI-LXIII = 207 [c’est le Nombre Lumineux du Créateur]

    Le système de numération romaine est un véritable avocat du Tétragramme divin avec l’aide de notre alphabet numérisé.
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Mer 20 Avr 2016 - 9:49

    Apocalypse 14 :1-5

    Je regardai, et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts.
    2 Et j'entendis du ciel une voix, comme un bruit de grosses eaux, comme le bruit d'un grand tonnerre; et la voix que j'entendis était comme celle de joueurs de harpes jouant de leurs harpes.
    3 Et ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards. Et personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n'est les cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre.
    4 Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges; ils suivent l'agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d'entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l'agneau;
    5 et dans leur bouche il ne s'est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles.


    Le code apocalyptique « 144000 » nous invite à comprendre que ce sont ceux qui ont transformés la matière brute en lumière. Les élus sont les personnes qui n’ont pas abusée de l’énergie dynamique du cosmos le nombre 666. Ce nombre a une force à double tranchant. C’est un outil fabuleux pour polir la matière brute, pour la rendre immaculée, c’est à dire jeune et belle. Mais aussi ce nombre à la puissance pour altérer sa composition atomique originelle, c’est-à-dire de l’obscurcir de plus en plus, de la réduire à la laideur, à la vieillesse et à la destruction finale.  Les élus sont les véritables ouvriers alchimistes du Seigneur, ils ont compris que le corps humain n’est pas un temple de jouissances éphémères, mais bien un palais alchimique pour produire de la lumière. Les élus sont ceux qui ont maitrisés avec intelligence la puissance atomique du nombre 666.

    La numération romaine décode ce travail alchimique :



    Puisque le nombre 144000 est un multiple de 9, il faut décoder la numération romaine avec la table base de neuf.

    CXLMV =
    666

    Ce nombre est codé par le chiffre 6, c’est la valeur parfaite de la kabbale, les élus ont transmuté la matière brute pour la rendre belle et jeune à la gloire du Père (6), du Fils (6) et du Saint-Esprit (6).

    Le système nonaire avec l’aide la gématrie peut éclairer le chercheur de vérité.

    Avec la table base de un :

    LES VIERGES = 121 [Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges; ils suivent l'agneau partout où il va.]



    Le système nonaire est un avocat sérieux de la kabbale française et nous donne avec exactitude le Fruit Abondant du Seigneur le nombre 144.

    Avec la table base neuf :

    ASSEMBLEE = 729 [Je regardai, et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes,]
    AVOCATS = 729 [.. et dans leur bouche il ne s'est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles.]
    ACTIONS = 729 [les travaux des véritables alchimistes]
    CŒURS = 729 [Et ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards.]



    144x1000 = 144000

    La kabbale française avec le système nonaire prouve que les élus sont une assemblée d’ avocats vierges qui témoignent de l’Amour, de la Présence, de la Gloire, de la Demeure, de la Paix et de la Lumière indéfinissable du Seigneur Jésus-Christ.

    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Jeu 21 Avr 2016 - 17:25

    Il est important pour les chercheurs de vérité de faire une introduction sur la mystique des nombres avec l’aide des écrits gnostiques de la bibliothèque de Nag Hammadi  au sujet d’un passage sur l’Evangile de vérité au niveau du chapitre « Le Bon Berger » :

    « C’est bien lui le berger qui laissa derrière lui les quatre-vingt-dix-neuf brebis qui ne s’étaient pas égarées et vint chercher celle qui s’était égarée. Il fut plein de joie, lorsqu’il la trouva. Car quatre-vingt-dix-neuf est un nombre qui est compris dans la main gauche. En revanche, une fois que l’on a trouvé le un, le nombre entier est transféré à droite. De même, c’est ce qui est privé de un, c’est-à-dire la main droite tout entière, qui attire ce qui manque et le prend du côté gauche pour le faire passer à droite, et ainsi le nombre devient cent. Tel est le symbole de ce se trouve sous leur prononciation. Tel est le Père : même pendant le sabbat, la brebis qu’il a trouvée tombée dans le fossé, il peine pour elle. Il garde en vie la brebis, une fois qu’il a remontée du fossé. »

    Le nombre 99 est une valeur qui appartient au Pilier impair et le nombre 100 au Pilier Pair. Ce sont deux nombres qui annoncent la miséricorde divine à la fin d’un processus de transmutation des énergies corrompues. En effet le nombre 99 présente les fruits de l’âme humaine et s’acquitte de sa mission en le présentant au nombre cent qui lui accordera la miséricorde et la consolation à la brebis égarée.
    Le Pilier Impair représente le travail alchimique de l’humanité dans le cosmos le monde visible et le Pilier Pair représente l’acquisition des Fruits de ce travail dans le Monde Céleste qui est un monde invisible à nos yeux humains.
    C’est le génie Daniel qui préside ce retour de l’âme humaine vers le Père, c’est Lui qui ouvre la porte de la miséricorde et du pardon.



    La kabbale française (table base de 1) précise ce travail et le retour de l’âme humaine vers le Père.

    ALCHIMISTE = 99 [le travail astreignant de l’homme, bruler les atomes corrompus comportent énormément de souffrances et parfois provoque des dérives physiques comme spirituelles]
    FINALEMENT = 99 [c’est la conclusion du travail, le nombre 99 transmet la fin du travail au nombre cent pour aboutir au véritable Fruit de Dieu]
    BENEDICTION = 100 [c’est le pardon, la miséricorde, la faveur divine pour la brebis égarée]
    DIEU LE PERE = 100 [c’est le retour final de la brebis égarée vers le Père, vers le vrai royaume de Dieu, la véritable plénitude pour l’âme humaine]

    Le système octal précise la fin de ce scénario alchimique :



    Le nombre 99 engendre le nombre 143 qui annonce la fin de toutes choses.

    Le système octal précise aussi l’obtention du Fruit abondant du Seigneur :



    Le nombre 100 engendre le nombre 144 qui annonce la miséricorde de Dieu.

    Le Fruit Abondant du Seigneur le nombre 144 est le signe des élus, la véritable essence divine de la Miséricorde pour toutes les brebis du royaume.

    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  ANTOINE le Lun 25 Avr 2016 - 11:38

    Voici un autre extrait de l’Evangile de la vérité de la bibliothèque de Nag Hammadi au sujet du Nom du Père.

    « Maintenant, le Nom du Père est le Fils. C’est lui qui, au Commencement, donna à celui qui provient de lui, qui est lui-même, et il l’enfanta comme Fils. Il lui donna le nom qui était le sien. C’est à lui, le Père, qu’appartient tout ce qui est auprès de lui. Le Nom est sien, le Fils est sien. »

    Les mystiques sont unanimes le Père reste innommable, le Fils, qui possède son Nom, reçoit ses 6 attributs et révèle ainsi le Nom. Le Fils, dans son aspect d’unité avec les 6 attributs a toujours été décrit par les mystiques comme l’Homme Céleste ou l’Homme primordial, dont il est la forme, le corps, le visage et l’image du Père. Le Fils contient le Tout ; il est la gloire du Père ; il possède le Nom du Père ; il porte le Tout comme vêtement ; il est le Soleil cosmique qui illumine toutes les créatures.
    En effet le Père est révélé dans le Fils, il est indivisible, immuable et il se connait lui-même.

    Le Fils, image parfaite et unitaire du Père révèle son Nom à travers le dialogue alphanumérique de la kabbale française (table base de 1) :

    PÈRE-FILS = 90
    SON NOM = 90
    KELELOHIM = 90 [c’est le Nom du Père et du Fils]

    La phonétique de son nombre révèle l’Essence divine de son Nom :

    QUATRE (4) VINGT (20) DIX (10) = 4+20+10 =
    34

    Il faut soumettre le nombre 34 au système octal pour connaitre le génie qui porte son Essence divine:



    Selon la grille des deux Piliers, voici le génie qui porte son Essence Divine :



    MIKAËL porte l’attribut Saint de Dieu, son Nom est la Demeure de Dieu et il est Semblable à Dieu. Le nombre 42  révèle le Nom du Fils semblable au Nom du Père. Le Génie MIKAËL révèle l’Attribut Saint qui trône dans le Nom de la dualité Père-Fils (KL).

    Le Génie révèle en même temps un troisième aspect du Nom, c’est l’Esprit du Nom.

    ESPRIT = 87

    Il faut réduire cette valeur :

    90 – 87 = 3 [la relation divine du Père et du Fils révèle la puissance dynamique du cosmos le troisième aspect que le mystique nomme le Saint-Esprit]

    LE SAINT-ESPRIT = 167 [c’est la valeur totale des 2 Piliers du Génie MIKAËL]

    Le nombre 167 est un nombre premier, il n’a que 2 diviseurs lui-même et le 1.

    167+1 = 168 = JESUS LE CHRIST [le Saint-Esprit du Cosmos]

    De la liste interminable des nombres premiers le nombre 167 est le trente neuvième de cette liste.

    39 = DIEU [le nombre 39 révèle le nombre premier du Saint-Esprit, le Souverain de tous les nombres, c’est-à-dire des 2 Piliers de la kabbale]

    Le Nom du Père est le Nom du Fils (phonétique semblable) :

    DIEU LE PERE = 100 = QALHELOHIM
    PERE-FILS = 90 = KELELOHIM

    100+90 = 190

    Il faut soumettre le nombre 190 à ses 8 diviseurs dont (N) : 1+2+5+10+19+38+95+190 = 360

    Le nombre 360 désigne le cercle zodiacal, la fameuse matrice ou le Saint-Esprit exerce son Talent de Créateur.

    Le différentiel de ces deux nombres, établit un travail spécifique dans la matrice zodiacale :

    100-90 = 10

    Il faut soumettre le nombre 10 au système octal :



    Le Saint-Esprit a divisé en douze parties égales la matrice cosmique pour exercer ses Talents de Créateur.

    Les degrés de la matrice donnent effectivement, le flux dynamique de la matrice :

    360/12 = 30

    Il faut soumettre le nombre 30 au système octal :



    Le cercle zodiacal est de 360°, renferme 12 portes dynamiques, chacune de ces portes fait 30° et se divise en 3x10°, ce qui constitue 36 décans [12x3].
    Les décans de ce cercle font circuler le flux dynamique du cosmos le nombre 666 [1+2+3+4+5+6+……..+36 = 666]

    La numération romaine exerce aussi son talent de décodage au sujet du Nom :

    KELELOHIM = 90
    QUATRE VINGT DIX = 191



    Le décodage :

    CXCI = 39 = DIEU

    Deuxième décodage :

    DIEU LE PERE = 100 = QALHELOHIM
    CENT = 42 = NOM [MIKAËL le Génie qui propage la Lumière du Nom]

    avatar
    Christophe
    Admin

    Messages : 121
    Date d'inscription : 09/02/2010

    Re: Les deux piliers

    Message  Christophe le Lun 25 Avr 2016 - 12:01

    Magnifique

      La date/heure actuelle est Dim 22 Oct 2017 - 6:29