http://www.kristos.online.fr

    Présentation, réflexions et question

    Partagez

    xeon

    Messages : 3
    Date d'inscription : 14/06/2010

    Présentation, réflexions et question

    Message  xeon le Lun 21 Juin 2010 - 5:43

    Bonjour à vous tous,


    Donc je me présente, ce qui me permettra peut-être de vous lancer sur un sujet.

    Je peux dire que je suis un chercheur, mais pas neutre puisque mes jalons sont bouguenequiens. J'ai 40 ans et après 24 ans de recherche, je chemine à présent sur Internet. Merci de m'avoir proposé, par Stéphane, de contacter sur votre forum, j'ai lu plusieurs de vos messages et textes, et j'arrive avec quelques réflexions et questions.

    Mon pseudo n'a pas été choisi en fonction du nom du processeur électronique, qui est pourtant apparu pratiquement au même moment où je signais pour la première fois "Xeon", mais que j'ignorais totalement. Xeon est simplement au départ, choisi car en rapport direct avec mon nom et prénom.

    Mais bon, cela me donne l'occasion d'une petite réflexion que je vous livre et peut apporter un élément d'identification : In TEL (Intel) signifie "Dans la terre" (tellus, telere, d'où le mot tellurique), et puis c'est le début du mot INTELligence... Le "pentium" correspond à une architecture de processeur. Car l'intelligence des "programmes" de la Création sont inscrits dans les programmes de la terre, GEO-métriquement, et selon des processus, des structures que la science étudie, mais que le spiritualiste peut analyser comme symboles traduisibles en réalités pour l'esprit. La terre suscite l'intelligence de l'homme, mais il lui faut passer par un verbe, un langage, un traducteur, une grammaire, etc. (c'est le rôle du processeur en électronique : il transmet les "ordres" des programmes, écrits en amont, aux utilisateurs).

    Dans l'ordre du vivant, un ADN est identiquement un programme composé de briques de matière, une architecture qui permet l'exécution d'autres programmes dans d'autres dimensions de la réalité (l'esprit), puisque le cerveau qui produit la pensée est réalisé sur les bases du plan génétique. Exactement comme un processeur permet de transcrire ou de faire passer les informations et les signaux d'un processus à venir, qui sera une transposition qualitativement différente de ce qui l'a généré. Le processeur en lui-même n'est rien : un simple passeur de "courant". C'est le programme qui passe à travers lui qui va en être la symétrie grâce à sa capacité de calcul, dont le résultat ne sera non plus une simple oscillation électronique, mais une architecture visualisée, applicable, manipulable et utile. Cette symétrie pourrait vous intéresser : elle représente celle du passage de la grammaire au réel tel que nous le voyons quotidiennement. Car tous les éléments logiques sont inclus dans la grammaire, mais leur forme est encore comme enveloppée, pliée, uniquement virtuelle et à l'état de simple focale. Puis un déploiement intervient, un processus d'épanouissement par tra-duction, qui épanouit cette chrysalide en image, en mots, phrases, idées et lumière. Ainsi tous les éléments de l'un sont inclus dans l'autre, ou dit autrement, tous les éléments du commencement du projet et du "processus", sont présents dans la "fin", mais métamorphosés et accomplis (il y a là également un rapport avec le SATOR et ses circonvolutions intra-temporelles).

    La pro-GRAMMation a besoin d'une GRAMMAire, ou écriture qui précède et forme virtuellement une réalité future, comme une image par exemple. Un nom est le programme d'une image, d'un futur possible, mais n'est pas encore une réalité. Un nom... n'est jamais qu'un... programme à réaliser. C'est pourquoi en ce qui me concerne, j'apprends à lire pour réaliser un tel programme d'écriture. Mais je veux rester, à l'image de mon maître-christ, un apprenti, un "petit enfant", car jamais qu'un tra-ducteur (qui "mène à travers") une in-struction peut-être, de ce que la vie m'a apporté. J'espère que cela corroborera vos calculs.

    Tiens d'ailleurs, selon le Zohar, les calculs seront "à la fin", accessibles aux petits enfants, pour leur montrer clairement les mystères de la Genèse.

    Pardonnez-moi d'insister mais là encore on trouve les éléments suivants :
    Passage (ou "Pâques") de la Genèse-mystère à la Fin-révélation et métamorphose, au cours d'un processus temporel, transformant les symboles virtuels en réalités aujourd'hui assimilables et concrètes, grâce à des calculs, une science rationnelle des symboles. J'y vois là un autre cas de cette symétrie miroir temporelle qui vous passionne.


    Enfin, j'aurais une question à vous poser, sans malice, mais qui me permettra peut être de mieux aborder votre pensée et vos thèses : en quoi votre méthode se différencie-t-elle de celle P. vieillard ? Ou propose-t-elle une innovation ? Pardonnez ma possible naïveté et n'y voyez aucune provocation. J'avoue ne pas avoir eu le temps de vous lire entièrement et préfère vous poser directement la question.

    Sinon je vais lire les autres sujets du forum, mais tout cela prend un peu de temps, car j'ai de nombreuses activités, pardonnez-moi si c'est un peu lent.

    Bien à vous
    avatar
    ANTOINE

    Messages : 513
    Date d'inscription : 11/02/2010

    Réponse à Xeon

    Message  ANTOINE le Lun 21 Juin 2010 - 8:17

    Bonjour Xeon

    Je ne suis pas opposé à la gématrie de Pascal Vieillard, dont on pourrait considérer que ça ressemble étrangement à l’événement du mont Sinaï au cours duquel Moïse reçut de l’Eternel les Tables de la Loi et, du même coup, l’alphabet hébreu dont les caractères auraient ainsi été tracés par la main même de Dieu. Je ne nie pas que Pascal reçut de la même manière une révélation des deux tables gématriques de 1 et 9 et que les choses se soient effectivement passées ainsi.
    Mais il ne nous est cependant pas interdit d’interpréter les Ecritures, bref de raisonner, et de constater que l’on peut regarder la vérité non sur un plan unique comme le propose Pascal, mais sur un plan multiple que nous offre la symétrie miroir.
    La gématrie de 1 et 9 sont des tables linéaires, mais les choses en réalité ne se présentent pas dans l’ordre comme on le voudrait, Dieu aime la diversité et il a créé un code secret. Les lettres vivent et elles sont dynamiques dans les 2 tables de la Loi.
    Selon le Zohar, nous trouvons au commencement de la genèse un renversement d’ordre des lettres initiales, comme par exemple la lettre Tav se présenta la première à l’Eternel jusqu’à la lettre Beth qui sera la Base de la Création.
    Il fit de la lettre A ou Aleph la base de tous les calculs et de tous les actes faits dans le monde, et on ne saurait trouver d’unité nulle part si ce n’est dans cette lettre.
    C’est pourquoi j’insiste sur le mot S.A.C = 207 , dont la voyelle unique doit créer l’unité de tous les cabalistes qui pratiquent la gématrie.
    Le nom de Dieu nous offre le code secret, la clef de la connaissance suprême, une rencontre fabuleuse avec la vie des lettres. Notre alphabet sans contexte doit dépasser la gématriah juive et doit nous révéler les secrets de l’Univers et de la kabbale.

    Voici le code secret que nous offre le nom de Dieu avec la première table linéaire de 1.


    KAEL = 29

    K est la onzième lettre de notre alphabet
    A est la première lettre de notre alphabet
    E est la cinquième lettre de notre alphabet
    L est la douzième lettre de notre alphabet

    Voici le code secret :

    ONZE = 60
    UN = 35
    CINQ = 43
    DOUZE = 71

    60+35+43+71 = 209

    LA SYMETRIE MIROIR = 209
    CONNAISSANCE FABULEUSE = 209

    La symétrie miroir est le code secret de KAEL pour éveiller les âmes afin de faire une rencontre avec la vérité.
    La symétrie n’est pas un dogme ou une idéologie religieuse, mais elle est un code qui nous transmet une analyse cabalistique des événements à travers la magie des trois.
    Pour ouvrir la porte du Paradis, il faut découvrir :
    - la bonne porte
    - trouver la bonne serrure
    - avoir la bonne clé
    - connaître le code
    Ceci est un tétragramme de puissance qui doit nous révéler l’Intelligence de Lumière que nous offrent les lettres de notre alphabet.


    Comme par exemple :

    Jésus-Christ = 151
    Yod-Hé-Vav-Hé = 115

    Selon la gématriah hébreu voici la clé des Anges :

    Yod = 10
    Hé = 5
    Vav = 6
    Hé = 5

    DIX-CINQ-SIX-CINQ = 175

    175+115 = 290
    KAEL = 29

    Ce qui signifie que KAEL est le nom clé du fameux tétragramme hébreu et que son nom nous offre le code secret de la kabbale.

    TETRAGRAMME HEBRAÏQUE = 207
    KL = 207
    LE TETRAGRAMME DES ELUS = 2007
    G LE FABULEUX CODE MAITRE = 209
    GEMATRI’EL FABULEUX CODE = 209
    NOMBRE DEUX CENT NEUF = 209
    KL DIEU LE REDOUTABLE CODE = 209

    S’il faut donner un commencement au langage de la kabbale et de la gématrie française, ce forum offre une magnifique place à Xeon pour qu’il s’exprime sans réserves et que celui-ci soit une source pure de Lumière afin que la parole française abreuve ceux qui ont soif de la connaissance suprême.

    KL LA SOURCE DE TOUTE LA CONNAISSANCE = 3033
    LE NOMBRE SIX CENT SOIXANTE SIX = 3033

    Bienvenu à toi Xeon, avec l’aide des Lettres, ce cadeau cosmique je t’invite à t’exprimer sur les sujets que tu désires.

    Très cordialement

      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017 - 13:25